instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Le point Gabriel

11 Commentaires

Aujourd’hui, je fais le point sur tout ce qui se passe autour de mon Gabriel. Mon grand fils et pourtant qui reste tant bébé.

Nous avons eu un 1er rendez vous avec le pédopsychiatre du CMPP. Relativement positif puisqu’il nous confirme que Gabriel n’est pas autiste. On le savait déjà mais au moins c’est dit. Il nous confirme aussi qu’il y a un soucis et qu’on va faire un bilan psy. Les rendez vous sont pris. Pour le mois de juin. On devrait avoir les résultats pour l’entrée en CP. Enfin, j’espère.

En arrivant à ce rendez vous, nous étions un peu plus serein car Gabriel ne faisait plus de crises de colère et de violence depuis quelque temps et on le trouvait apaisé. Du coup, une fois de plus, nous avons plus parlé de nos difficultés en tant que parents plutôt que de celle de Gabriel. Et une fois de plus, c’est quand même de ma faute. Parce que je suis très tactile avec mes enfants, et peu verbale. Que du coup, je n’ai pas assez sollicité à l’oral et que Gabriel n’a pas eu les stimulations nécessaires à son éveil.

Je suis sortie de là un peu sonnée. Et puis j’ai réfléchi. Gabriel n’est pas fils unique. J’ai eu une fille avant lui. Et j’étais seule avec elle. Et visiblement, elle n’a pas de soucis particuliers (en dehors de son père, j’entends). J’ai eu aussi 2 enfants derrière. Aïnhoa est arrivée dans un moment difficile où je parlais très peu et qui à l’heure actuelle ne présente aucun soucis non plus. Et enfin, le dernier qui est sans doute le plus souriant, zen des bébés. Et si j’ai changé sur beaucoup de points, je ne suis toujours pas bavarde et toujours très tactile.

Nous avons de nouveau rendez vous avec ce pédopsy au mois de mai. Je vais donc mettre les choses au point.

Surtout que depuis l’état de Gabriel s’est de nouveau dégradé. Sauf que cette fois, au lieu d’être en colère, il est triste. Il dit qu’il n’aime pas l’école. D’ailleurs la maitresse me dit qu’il ne parle pas. Qu’elle doit le stimuler pour qu’il prenne la parole. Il n’y a qu’à la maison qu’il semble à peu près heureux. Et encore. La moindre contrariété le fait pleurer. Trop souvent, je le vois les yeux tout tristes. Il recherche mon contact en permanence.

J’ai le sentiment qu’il régresse. Je vois un comportement d’un petit garçon de 3/4 ans. Et aucun événement particulier ne peut expliquer ces changements.

Pour l’aider, je le rassure au moment où il a besoin de ma tendresse. En revanche, nous ne cédons toujours pas à ses crises de pleurs. Au bout de 6 ans, c’est difficile de tenir.

C’est difficile aussi de le voir de nouveau dans la souffrance. Nous lui parlons, l’encourageons mais j’ai parfois l’impression que c’est trop tard. Pourquoi notre enfant est il si triste ? Qu’est ce qu’il porte au fond de lui qui l’empêche de s’épanouir ?

Je ne trouve pas les réponses. Nous en avons parlé hier avec Laurent. Nous sommes tous les deux très inquiets. Sur aujourd’hui mais aussi demain. Comment va se passer l’entrée en CP ? Est ce qu’il va pouvoir suivre ? Il ne veut déjà pas aller à l’école maintenant, qu’est ce que ça va être l’année prochaine ?

 

Edit : Hier soir j’ai discuté avec une maman qui connait bien son enseignante et qui me confirme qu’elle est très cui cui les petits oiseaux. Elle a vu Gabriel lors d’une fête anniversaire sans que nous soyons là et elle l’a trouvé parfait et jouant très bien avec ses amis. Elle est éducatrice sportive auprès d’enfants handicapés et du coup m’a bien reboosté le moral. Une rencontre « lueur d’espoir »

Publicités

11 réflexions sur “L’instant – Le point Gabriel

  1. Ayez confiance aux professionnels. Parlez au maximum de vos craintes, vos doutes même si ca n’est pas évident. Grâce à ça ils pourront aider Gabriel mais vous aidez aussi.
    Xxxxx caro

    • Merci J’espère qu’ils vont finir pas pouvoir nous aider Ceux là nous leur faisons confiance On est aussi plus affirmé face à eux et on veut que Gabriel aille bien On fera tout pour ça
      Merci Bisous

  2. Je vous souhaite de trouver rapidement d où vient le blocage.
    Je ne pense pas que tu sois en cause ayant eu le même comportement avec tous les enfants, on a tous une sensibilité différente ton petit a peut-être une peur cachée qu’il a besoin d extérioriser à sa façon.
    Des bisous plein.

    • Il est sans doute hyper sensible et a peut être plus de mal à gérer mes non paroles mais je suis sure de ne pas être la seule ni la principale cause de son mal être.
      J’espère que l’on va trouver et vite Il me fait peine
      Bisous

  3. Courage ma belle, j’espère que tu trouveras les réponses à tes questions.
    Tu sais si ça se passe bien avec ses camarades de classe? C’est peut être ça qui le boque
    Bisous

  4. Ça doit être très dur de se sentir impuissant. Mais surtout ne culpabilise pas!!! Tu l’aimes fort ton fils, et c’est déjà beaucoup.

  5. Chaque enfant est différent. Ton Gabriel est certainement plus sensible que les autres. Et peut être ressent il des émotions qu’il ne comprend ou n’assimile pas encore.
    Je trouve cela assez réducteur de culpabiliser les parents. Tes autres enfants n’ont pas de pb particuliers.
    Je sens beaucoup d’amour entre vous tous dans votre famille, c’est l’essentiel et je suis sure que cela vous permettra d’arranger la situation.
    Des bises de soutien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s