instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Le point Gabriel

12 Commentaires

Nous sortons du CMPP.

Le point positif, c’est que pour la 1ère fois, on nous a dit « Vous êtes à bout » Bravo, vous avez bien deviné. 5ans et demi pour en arriver là, on avance…

Et pour les points positifs, bah on a fait le tour ! Et passons aux points négatifs. Au pluriel bien sur.

1ère point, le résultat du bilan nous sera communiqué aux alentours du… 23 septembre ! Youhou ! En entendant la date, j’ai cru que j’allais le mordre. Ils sont débordés mais en 2014, promis ils s’agrandissent.

2ème point, le monsieur n’est pas inquiet. Pour lui, même pas besoin d’aller jusqu’au bilan psy même si on va le faire quand même. Gabriel souffre d’immaturité, d’angoisse et, ce qui nous amènera au 3ème point, de non coupage de cordon !!

TADAM !!! 3ème point Après avoir entendu moultes fois que je ne parlais pas assez à mon petit, aujourd’hui, je parle trop à sa place. Je ne le laisse pas verbaliser et donc je le laisse dans la communication non verbale. Donc, C’EST DE MA FAUTE !!!

Voilà, on en revient à l’essentiel. Alors, parce que je suis prête à tout entendre, parce que je suis prête à tout tenter pour que mon fils aille mieux, je vais le croire.

Pour pouvoir l’aider, il nous a demandé de ne plus parler à sa place (sic), s’il veut dire quelque chose, ne pas le lire sur son visage, le laisser l’exprimer. S’il ne le dit pas, c’est que ça n’existe pas (resic). L’autonomiser un maximum. Le considérer comme un grand et agir avec lui comme un grand.

Zut, moi qui envisageais de le remettre en couches et qui ne me bat pas tous les jours contre cette fichue tétine ! Je vais le faire, même si en dehors du fait de traduire souvent sa gestuelle, j’avais le sentiment d’essayer déjà de le pousser vers l’autonomie.

Par contre, son problème de repères dans le temps, son retard net au niveau de sa gestion des émotions, son manque d’implication à l’école, ses phobies, tout ça c’est rien. Ca, on gère, nous les parents. Après tout, c’est visiblement pas un problème à part pour nous. Pareil pour sa tristesse, ses grands yeux perdus qu’il lèvent vers nous dans les pires moments.

Alors, je suis en colère. Je n’ai plus la force de l’être en fait. Mais je le suis un peu quand même.

Notre enfant est à la frange de la normalité. Il ne gère pas ses émotions ou mal. Il est intelligent mais pas précoce. Il a un retard mais qui n’a pas de conséquences scolairement parlant. Pour le reste, parents, DEMMERDEZ VOUS !

Sinon, tout va bien…

Publicités

12 réflexions sur “L’instant – Le point Gabriel

  1. oh je suis si triste de pour toi 😦
    je ne connais pas ton fils pour t’aider, mais de ce que tu en dis, je comprends ta détresse.

    Bats toi jusqu’au bout, va voir ailleurs. Trouve d’autres professionnels, qui seront capable de t’aider ! … et en attendant, essayer de « faire » ce qu’il vous conseille même si tu n’en es pas convaincu. On ne sait jamais.
    PLeins de bisous et n’hésites pas à toquer si tu as besoin ❤

    • je suis tellement fatiguée et découragée 😦
      Je vais faire ce qu’ils m’ont dit Ca ne pourra pas lui faire de mal donc je le fais. Mais s’il m’avait dit que la solution était dans la séparation genre pension ? Ils se rendent vraiment pas compte…
      Merci pour ton soutien
      Bisous

  2. Je suis d’accord avec julesetmoa. Continues a te battre et tourne toi vers d’autres professionnels.
    Culpabiliser les parents c’est vraiment la pire choses qu’ils puissent faire. Alors que vous vous débattez avec tout ça depuis des années.
    Courage.. Je suis de tout cœur avec toi..

  3. Des bisous la belle ❤❤❤

  4. Courage… Je ne peux qu’imaginer ce que tu vis, et je ne sais pas comment je pourrais gérer une telle situation… Mais moi je suis sûre que vous êtes sur la bonne voie, vous voulez avancer et son bien! Après, les soit-disant « pro », ils ne vivent pas la situation au quotidien… Alors merde quoi!

  5. Il y a quelque chose que je ne comprends pas bien, au-delà des affirmations jugeantes et violentes qui vous ont été adressées : sur quoi se basent-ils si ils n’ont pas encore fait de bilan? Vous n’avez clairement pas été accueillis ni entendus et pousser à la séparation à la truelle sur base de formules toutes faites, qui n’ont plus aucun sens, c’est pour moi contreproductif. La part la plus importante presque d’un bilan (qu’il y ait testing ou pas) est la manière de le communiquer aux parents et à l’enfant pour que cela leur devienne un outil qui leur permette d’avancer. Je ne peux qu’imaginer ta colère et ta frustration…

    • En fait c’est le noeud du problème
      Je pense qu’il n’a pas entièrement tort et je vais appliquer son conseil et pousser Gabriel vers plus d’autonomie et de verbalisation.
      Mais je crois aussi que ce problème n’est que la surface et qu’il n’a pas laissé le temps à l’équipe de faire son travail. Il faut d’abord l’évaluer et ça prend du temps et ensuite on pourra voir si tout ses problèmes sont évalués.
      Et enfin, effectivement, sa façon de nous communiquer ses pensées est inadapté. Il nous a quand même parler d’enfants sauvages à qui on ne parlait pas et qui étaient des malades mentaux !
      Mais grâce à vos paroles, vos encouragements, je réfléchis, je prends du recul, et je patiente
      On verra après le bilan
      Merci en tout cas

  6. Je ne te lis pas régulièrement alors je n’ai pas suivi le parcours de ton fils mais ce que tu réponds au dernier commentaire me fait penser à mon jeune beau-frère, 20 ans, qui va assez mal. Ca fait un moment que ça se voit mais je crois que ses parents ne savaient pas comment l’aider, entre le brusquer et le prendre comme il était. Bref, y’a 1 an, il a pété les plombs. Depuis, il est suivi par divers spécialistes et ceux-ci commencent à peine à émettre un diagnostic et à formuler des préconisations à mes beaux-parents pour accompagner leur fils. Alors perso, vu de l’extérieur, j’ai tendance à trouver ça un brin longuet, ils prennent des gants dis donc… mais bon, en même temps, il paraît évident qu’on ne pose pas un diagnostic à la va-vite.
    Surtout le coup du cordon, ça paraît tellement culturel comme diagnostic, c’est vraiment le truc fourre-tout dès qu’on touche aux enfants un peu renfermés ou en difficulté avec leurs émotions.
    Bref.
    Nous, on a vu pendant 5 mois une super thérapeute familiale. Bon, c’est pas le même principe hein mais elle propose aussi des thérapies pour les enfants/ados/adultes en individuel. Et elle était vraiment bien. Et surtout, on a obtenu un rdv en 1 semaine ! Rien à voir avec les délais des CMP ou CMPEA où il y a 6 à 10 mois d’attente (au départ, je cherchais un pédopsy donc j’ai vite fait la gueule en entendant les délais ! enfin, ça m’a rappelé l’époque où c’est moi qui en avais besoin et où j’en avais déduit qu’à part en faisant une tentative de suicide, on était pas prioritaire et que c’était la merde niveau effectifs. Mais je m’égare à nouveau). Alors bien sûr, c’est pas remboursé mais bon, si ça peut marcher, ça peut être intéressant de chercher qqn dans le privé, voir par le bouche-à-oreille (mais comme j’ai pas suivi votre histoire depuis le début, tu l’as peut-être fait, je sais pas).
    Et je vous souhaite en tous cas bon courage sur le chemin qu’il vous reste encore… Des bisous !

    • Je suis d’accord avec tout ce que tu dis
      Nous faisons ce que j’appelle du tourisme psy/médical depuis ses 1 an.
      Je pense que nous allons aller jusqu’au bout avec eux en essayant de garder notre prudence et notre confiance en nous (ou ce qu’il en reste)
      En fonction nous envisagerons une dernière solution Puis nous nous débrouillerons seuls. Gabriel va mieux Il est triste Nous essayons de le rassurer et de l’accompagner
      Nous aurons la réponse du CMPP le 23 septembre On verra bien
      Merci de m’avoir lu
      Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s