instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…


12 Commentaires

L’instant – Aie confiance

Il y a quelques instants, un ami  m’a demandé si ça me dirait pas d’avoir confiance en moi. Cette simple phrase, et plus généralement la discussion qui a précédé, m’a fait du mal.

Parce que non, je n’arrive pas à avoir confiance en moi. Oui, ça me dirait bien de ne pas douter de tout et surtout de moi à chaque instant. Oui, j’ai toujours été comme ça mais je l’ai longtemps camouflé sous des airs bravaches. Ne pensez vous pas que si j’avais la formule magique pour changer, je l’aurai déjà prononcé ?

Mon quotidien n’est pas simple. Mon choix d’activité me confronte aux avis des autres. Chaque pli est l’occasion de questions, de remises en questions. Et oui, n’ayons pas peur des mots, de souffrance. Parce qu’à chaque pli je me demande si le résultat sera conforme à ce que j’imagine, si la personne à qui s’est destinée sera contente du résultat. Verra t elle tous les défauts que j’y vois ? Et une fois reçu, les compliments sont ils sincères ou simplement de la gentillesse ? Pourquoi je n’ai pas de retour négatif ? Oui, ça va jusque là.

Je me suis un jour décidé à écrire, poussée par certains. Autrement, jamais je ne l’aurai fait. Pour être franche, j’écris, j’efface, je cherche les fautes. Je recommence encore et encore. Jamais satisfaite. Toujours malheureuse. Me comparant à vous tous blogueurs ou blogueuses et me sentant minable. Me comparant à tous dans l’espoir vain d’être à votre niveau. Je rougis quand je me relis. Et oui je rougis toujours autant et je crois que je me souviens de beaucoup de ces fois où je me suis transformé en tomate. Même derrière mon écran je rougis.

Ecrire, créer, sont les deux activités que j’apprécie le plus. Me confronter aux regards des autres est la pire chose que  je puisse faire. Je le fais. Jour après jour. Encore combien de temps pourrai je tenir ainsi ?

Pourquoi cette insatisfaction permanente ? Pourquoi cette recherche de la perfection ? Je ne sais toujours pas. Je suppose que le jour où j’aurai la réponse, ce sentiment s’envolera. Mais je cesse de la chercher. Je vis ainsi. Doutant. Cherchant sans doute souvent les compliments. Ployant l’échine et fermant les yeux quand j’ai le sentiment d’être rejetée.

Beaucoup de questions pour un si petit billet.

Oui G. ça me dirait bien d’avoir confiance en moi. De croire que l’on puisse éprouver de l’amitié pour moi sans rien attendre en retour. De croire que je suis suffisamment intéressante pour motiver cette amitié. De croire que je suis belle, intelligente, sexy, douée ou tout autre adjectif positif que tu peux imaginer.

Oui, ça me dirait bien. Mais je n’y arrive pas.

 

Edit : J’ai écrit ce texte hier. Au début des vacances je me suis inscrite à l’efluent mums2, évènement pour les blogueurs parentaux. Je ne veux pas être influente et je ne me trouvais pas légitime pour cette journée de rencontre. Je pense que c’est mon besoin de reconnaissance qui m’y a poussé. Bon et le plaisir de rencontrer IRL beaucoup de mes amis virtuels. Et le plaisir de monter à Paris. Seule.

Comme beaucoup, j’ai reçu l’invitation aujourd’hui. Et je me demande, pourquoi moi ? Mais cette fois ci je ne vais pas me cacher ni gâcher mon plaisir. Ca me fait plaisir à un point ! Je pense que Paroles de Mamans ne sait pas qu’ils m’ont offert plus qu’une journée magique. Ils m’ont offert un pansement pour mon estime. Alors Merci.

Publicités


Poster un commentaire

L’instant – Je teste pour vous #3

Cet article s’adresse à ceux qui vivent sur le bassin d’Arcachon. Ou qui viennent en vacances par ici. Ou à ceux qui aiment la magie de l’enfance.

Vendredi, nous sommes allés passer la journée à kid Park à Gujan Mestras. Autant vous le dire, j’ai adoré. J’ai l’enthousiasme facile, j’adore voir mes enfants heureux du coup je ne suis sans doute pas très objective. Mais ce parc, sans doute inspiré de Disney sans l’aspect gigantesque, a su tirer profit d’un petit espace pour faire un lieu chaleureux, accueillant et magique. Après, une fois encore, j’étais peut être dans le truc.

Je vous propose une petite visite en photos, même si vous ne verrez pas tout, mon téléphone étant tombé en panne de batteries, comme à chaque fois d’ailleurs que nous allons quelque part. Ensuite, vous retrouverez le plus et le moins.

1Le premier manège que Gabriel a voulu faire. En revanche, Aïnhoa a refusé énergiquement. J’avoue que je déteste ce genre de truc. Mais en l’occurrence le parc n’est que pour les enfants. Et donc l’accès est limité au moins de 12 ans. En avant, en arrière, Gabriel a adoré. Un peu court sans doute.

5Le petit train. Un petite ballade de 10mn au milieu des bambous. Sympa, tranquille. Une vraie pause au milieu des cris.

8Et au milieu de la ballade, de petits espaces verts.

10Il y a aussi une ballade en canoë. 11Aïnhoa était avec moi et ravie. On l’a fait deux fois.

1415Il faut aussi prévoir les maillots. Deux petits espaces sont prévus pour les enfants. A peine 40cm d’eau, bien suffisant pour s’amuser.

13Il y a une énorme piscine à balles où Sasha a failli finir englouti. Prévoir aussi l’arnica, Gabriel en est sorti avec un bel oeuf sur l’arcade du à une rencontre imprévue avec la tête d’un autre enfant qui a sauté sur lui sans le voir. Bah oui, enfoui sous les balles.

12Il y a plusieurs aires de pique nique. Certaines sont au milieu du parc et donc au milieu du monde. Nous, nous avons choisi celle qui est la plus reculée, au milieu des bambous et des arbres. Un grand moment de détente. Sauf qu’il a fallu aller aux toilettes. 2 fois. Et que les toilettes sont à l’opposé.

9Un wagon volant. Je suis montée puisque Sasha pouvait y aller. J’ai donc passé les 5mn de l’attraction, le visage enfoui dans le cou de mon fils de 17 mois, les yeux fermés, cramponnés à son tee shirt. Je ne n’ai pas crié pour ne pas l’inquiéter. Mais heureusement qu’il était là pour me rassurer. En fait, j’ai un vertige carabiné.

1617Un atelier maquillage très sympathique tenu par une maman qui fréquentait mon salon de thé. Aïnhoa était ravie ainsi que Gabriel mais pas de photos, mon appareil m’ayant lâché à ce moment. Et si vous êtes du bassin, n’hésitez pas à contacter Bassin Face Painting son book est très impressionnant et elle fait des merveilles.

Voilà, la visite en photos s’achèvent. Il y avait aussi des petites montagnes russes en forme de chenille, un spectacle sous un minuscule chapiteau, des pêches aux canards, un toboggan géant avec sacs, des trampolines, un circuit en voiture, des petits manèges. Et je crois que j’ai fait le tour. Il s’agit vraiment d’un petit parc, familial, où on a pas besoin de marcher pendant des heures.

Le plus

  • La gentillesse et l’accueil des employés. Souriant, agréable, ils ont tous sans exception été très polis. En fait, on s’est demandé avec mari comment c’était possible. Rien que pour ça, je recommande.
  • Les accès, les attractions tout est prévu pour accéder facilement à tous les endroits du parc en poussettes ou fauteuil. A aucun moment nous n’avons dû soulever la poussette. Pourtant il y en a des ponts avec des escaliers mais toujours assortis d’une rampe.
  • Les prix de la cafétéria. Le bassin n’est pas réputé par ses prix attractifs et certains espaces de loisirs s’en donnent à coeur joie pour honorer leur réputation. La bouteille d’eau de source des Abatilles (c’est d’ici) 33cl est à 1.50€. Le café 1.50€. La crêpe au sucre à 2.50€. Je trouve ça tout à fait honnête.
  • L’esprit du parc. Familial, convivial, accueillant, j’ai trouvé ce parc très très agréable. Petit sans doute, mais réservé en fait aux enfants de 2 à 12 ans, c’est nickel pour passer une petite journée avec les enfants.

Le moins

  • Le prix de l’entrée. Bah oui, comme souvent c’est là que le bât blesse. 8.90€ pour les adultes et 12.40€ pour les enfants de 2 à 12 ans. Ce n’est sans doute pas le plus cher. Mais si cette année, nous nous en sommes tirés pour 42.60€, l’année prochaine, il nous en coûtera 55€ et encore à la condition que la grande reste à la maison pour garder les lapins. Donc, pour les familles nombreuses, dommage. Un tarif « groupe/famille fertile » serait le bienvenu.
  • Le spectacle sous le chapiteau. Avec des rats (je déteste ces bestioles), il était franchement léger. Jusqu’à 6 ans, ça allait. Au delà, les enfants s’ennuyaient.
  • Le parc, en surface, est petit. En cas d’affluence (ce qui n’était pas le cas ce jour là ouf) j’imagine que les queues doivent être pire que celles de Mickey. Et on doit se marcher sur les pieds. Il n’y avait pas beaucoup de monde mais malgré tout, au centre du parc où sont réunies beaucoup d’attractions, on était parfois les uns sur les autres.
  • L’âge préconisé pour les attractions. En dehors d’une ou deux, il s’agit franchement d’un parc pour les 2 ans jusqu’au 8/10 ans maxi. Au delà, ils doivent s’ennuyer ferme les pré ados.
  • Les toilettes, qui, en fin de journée, ont tout de la pissotière. Je pense que c’est l’endroit qui nécessite un entretien permanent dans ce genre d’endroit.
  • Et enfin, le truc qui m’énerve au possible même si je comprend. La boutique souvenir où le serpent violet vif culmine à 15€. No comment.

Fin de ma tartine réservée à ce parc si mignon. Nous avons passé une excellente journée, les enfants étaient ravis, crevés mais ravis. Les parents ne se sont pas engueulés, on est ressorti avec la banane et rien que pour ça, ça valait le coup.


Poster un commentaire

L’instant – Je rêve

Je rêve.

La première. Celle du matin. Qui râpe un peu. Mais qui d’un coup te réveille, te fait ouvrir les yeux.

Celle de la pause dans la matinée. Debout, vite fait. Celle qui fait souffler. Celle qu’on prend à peine le temps de savourer mais qui fait tant de bien.

Celle d’avant le déjeuner. Synonyme d’apéro. Qu’on prend le temps de goûter. Qu’on regarde rêveusement.

Celle d’après le déjeuner. La presque meilleure. Celle que l’on prend le  ventre plein. Qui finit le repas sur un ultime plaisir.

Celle de l’après dîner. Une fois que les enfants sont couchés. Qui ne sera pas interrompue. Si c’est l’été, sur la terrasse, avec un dernier verre.

Celle de la soirée, avec un livre, si paisible, dans le silence de la maison.

Celle de la nuit, quand tu te réveilles vers 2h. Celle qui t’aide à refermer tes yeux pour finir ta nuit.

Je rêve.

Je rêve, chaque jour, depuis  plus de 2 ans de tous ces instants qui font le manque. La cigarette est sans doute une cochonnerie mais pas que. Je suis heureuse de ne plus sentir la cigarette dans mes vêtements ou mes cheveux. Ne plus avoir la voix cassée. De ne plus me ruiner tous les jours (oui, un paquet et demi par jour).

Mais la cigarette c’est aussi du plaisir. Beaucoup de plaisir.

Alors, je rêve.


Poster un commentaire

L’instant – Je teste pour vous #2

Et de nouveau un test pour ceux qui comme moi ont un ou des enfants qui feront une rentrée en septembre.

Cette fois ci j’ai testé les fournitures scolaires. Comme je déteste faire les courses, en particulier avec les 4 greffés au chariot, j’ai innové en faisant mes courses sur le site rentréediscount.com

J’ai un enfant qui rentre au CP et l’autre en 4ème. Ma grande avait déjà son cartable et elle achètera une nouvelle trousse et son agenda avec son père. Mon presque grand a déjà son cartable choisi en magasin et à mon grand désespoir il s’agit d’une licence.

Bref. Ce site est franchement pas mal. Les onglets permettent de retrouver les différents articles. Les prix me semblent corrects puisqu’à eux deux j’en ai pour 80€. Et j’ai majoritairement de la marque. Parce que le 1er prix pour certains trucs, c’est pas la peine, il faut racheter plus souvent.

On passe au plus et moins

Le plus

  • Des prix raisonnables pour de la marque même si on peut sans doute trouver moins cher.
  • Un site facile d’utilisation.
  • Le choix complet.
  • Le délai de livraison raisonnable sans être extraordinaire. Il ne faut pas vouloir sa commande sous 48h mais sous 4/5 jours.
  • Les frais de port sont gratuits à partir de 59€ d’achat. Donc c’est valable uniquement pour la rentrée. En cours d’année autant aller au Auchan du coin.

Le moins

  • Le panier qui se remet à zéro si vous vous interrompez et que votre ordi se met en veille. Testé pour vous, j’étais quasiment à la fin quand il a fallu préparer le repas. A mon retour, adieu panier. Ca m’a fait rager un tantinet.
  • Le carton qui arrive éventré donc réserves sur le bon de livraison. Tout était intact et présent et ce sont les aléas du transport, mais je trouve que le transport fait partie du service donc pas trop contente.

Et pour conclure, l’énorme plus reste de ne pas m’être déplacée. Pour moi, c’est un luxe. En plus, je n’ai pas bataillé pour retirer le cahier avec le poney/personnage (ou ce que vous voulez) et « Non, tu n’as pas besoin d’un compas fluo dans le noir pour le CP ».

Partagez avec nous vos bons plans pour la rentrée.


Poster un commentaire

L’instant – Je teste pour vous

Je suis censée être encore en vacances mais j’ai commencé à m’occuper de la rentrée scolaire de mon 6 ans en CP.  Et du coup, j’ai essayé un service qui me parait franchement pas mal et je me suis dit qu’il valait mieux vous en parler maintenant plutôt que le jour de la rentrée si vous voulez essayer.

Sur la liste de fournitures scolaires pour l’entrée en CP de Gabriel,  un petit détail m’a rappelé les heures sombres du primaire de ma grande. « Pensez à marquer tout le matériel au nom de votre enfant (y compris les chaussons, les crayons et les feutres). Le tout en gras et souligné. Je me suis revu en train de graver chaque crayon de couleur de ma fille avant la rentrée.

Cette fois ci, j’ai décidé de m’y prendre autrement. Je me suis donc rendue sur le site de Ludilabel. Un peu au pif et parce que j’avais vu passer une mention sur Twitter. J’ai donc commandé un pack multi stickers pour pouvoir marquer l’ensemble des affaires de mon fils. La commande elle même m’a pris 10mn. J’en ai eu pour 34.90€ pour 196 stickers de forme et à destination diverses. 48h plus tard je recevais mon carnet.

Les plus :

  • Ergonomie du site. Simple, rapide, le site est un vrai bonheur de simplicité.
  • Le choix des stickers. En effet, vous choisissez les couleurs, un design (Gabriel a choisi une tête de robot).
  • Le vrai plus que j’ai adoré. Vous saisissez le nom de votre enfant et hop votre planche arrive remplie. Oui, je sais, j’ai le bonheur facile mais je me voyais déjà suer à noter son prénom et nos deux  noms sur les 24 crayons de couleurs et feutres.
  • La rapidité de livraison et les frais de port offerts. Bon, on sait que les frais de port sont du coup intégrés dans le prix mais ça fait toujours plaisir.
  • Le choix de destination des différents stickers. Vêtements, chaussures, objets, tout peut être marqué.

Les moins :

  • Pour l’instant, je ne les ai pas encore utilisé, donc j’en ai pas trop.
  • Je dirais quand même que je ne suis pas sûre de la résistance des étiquettes au lavage même si les précautions sont clairement précisées. A voir donc à l’usage.
  • Ces mêmes précautions précisent que les étiquettes vêtements/chaussures doivent être collés sur les étiquettes. Il n’y a pas d’étiquettes dans les chaussures et je coupe souvent celles des vêtements pour éviter les gratouillis dans le cou. Donc  à voir.

Voilà, j’espère que cet article vous servira pour votre rentrée. N’hésitez pas à me faire connaitre d’autres marques. Et faites moi part de vos retours.

Quelques photos de mes étiquettes.

DSC_1xcfDSC_0024


2 Commentaires

L’instant – Vacances, enfin

Oui, enfin, les vacances. Bon les vacances, en vrai, pour moi, ce sera le 3 septembre, jour de la rentrée. Mais, cette nuit, à 2h, notre voiture va démarrer en direction de Montpellier, sa chaleur, ses moustiques, ma famille.

En dehors des points 1 et 2 dont juillet nous a régalé et qui ne nous aurait pas manqué, nous allons retrouver les miens et nous reposer et profiter.

Donc le blog ne sera pas trop actif. Non pas qu’il le soit de façon excessive. Mais je n’aurais pas d’ordi sous la main. Juste un vieil ipad qui n’a plus de connexion à part en wifi. Donc si j’ai plus de 5 minutes (je rappelle aux nouveaux que j’ai 3 enfants en bas âge habités par le diable), si j’ai de l’inspiration, si je ne plie pas trop d’origami je vous écrirai des cartes postales du soleil. Ou pas.

Nous ne partons que 15 jours et ensuite j’espère vous revenir avec des billets plus régulier. Comme les menus, des billets d’humeur. Et puis pour préparer septembre et les 1 an du blog. Dites moi en com ce que vous voudriez comme cadeau. Evitez juste les diamants, le séjour aux Maldives… toutes choses que j’ai déjà réservé pour mon usage personnel.

Voilà, vous allez me manquer. Bonnes vacances !

PS  La photo date d’il y a 2 ans Gabriel à la plage.