instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Lettre à ma fille

5 Commentaires

Jade,

Je sais qu’en ce moment tu traverses une mauvaise passe. Entre le collège qui fait des trucs pas cools, ton corps qui change et qui te cause bien du soucis, ta séparation d’avec papa que tu vis mal (oui, je sais ça), une vie familiale difficile entre moi et Laurent qui nous disputons, Sasha et Aïnhoa qui demande beaucoup en raison de leur âge et Gabriel, qui nous a toujours sollicité et  maintenant nous savons pourquoi.

Sache que pour nous, tu fais partie de la famille. Sans toi, nous ne sommes pas au complet. Nous t’aimons, voudriions pouvoir te gâter plus, sommes là pour toi.

Dès que possible, un éducateur va venir à la maison, bientôt j’espère, pour aider toute la famille à comprendre Gabriel, à lui répondre de façon appropriée. A lui consacrer moins de temps aussi.

Sache que ce diagnostic ne signifie en aucun cas que nous allons nous occuper encore plus de lui. Il signifie juste que nous allons pouvoir l’aider. Cet éducateur sera aussi là pour vous aider, toi Sasha et Aïnhoa.  Il sera là pour tous.

Je sais que tu tiens à partir chez ton père le plus vite possible. Cette décision m’attriste, me blesse. Je me sens rejetée ainsi que Laurent. Mais je la respecte. Dans le sens où si je pensais que le moment était le bon, je te laisserai partir. J’ai toujours eu à coeur uniquement ton bonheur, y compris au détriment du mien. Ainsi qu’au détriment de celui de tes frères et soeur. Car quand tu n’es pas là, tu leur manques beaucoup. Mais c’est comme cela et ils devront se faire une raison.

Je pense que le moment n’est pas encore venu et même si ça ne te fait pas plaisir, ton père n’est pas suffisamment disponible pour t’encadrer, te soutenir au quotidien. Et contrairement à ton année de CM2, il n’y a personne à ses côtés. A la fin de ta 3ème, tu seras beaucoup plus mature, plus apte à prendre les décisions qui engageront ton avenir à long terme. Tu seras aussi beaucoup plus autonome et capable de te gérer un peu seule.

Notre famille est constituée de 6 personnes. 3 grandes et 3 petites. Beaucoup de responsabilités et peu de plaisirs pour les 3 grandes. J’en suis bien consciente. Je voudrais pouvoir alléger tes tâches. Participer aux tâches ménagères est aussi une façon de faire partie de la famille. En l’état actuel des choses, il est très compliqué d’impliquer Gabriel. Aïnhoa commence à peine et Sasha est bien trop petit.

C’est vrai que nous faisons souvent preuve d’impatience, de colère vis à vis de toi. Tes paroles dédaigneuses, tes regards colériques ou tes silences ne nous aident pas vraiment. Gabriel, sans le vouloir, a bouffé beaucoup de notre patience, empathie. Sache que nous espérons désormais aller vers le mieux, le plus serein.

Ce mot est une façon de te tendre la main, de rétablir la communication.  Tu parles peu. Je l’accepte. Mais notre porte te sera toujours ouverte. Pour du rien ou de l’essentiel.

Tu es ma câlinette depuis toujours. Tu es la seule et tu seras toujours la seule.

Je t’aime

Maman

Publicités

5 réflexions sur “L’instant – Lettre à ma fille

  1. ❤ si Jade savait a quel point tu l'aimes, comme tu peux t'inquieter pour elle dans certaines circonstances…
    Un poids est sûrement tombé avec le diagnostic de Gabriel, la vie de famille va être prochainement plus simple, il suffit juste d'un peu de patience et beaucoup d'amour ❤

    • je crois qu’elle le sait Vraiment Mais c’est une ado Ils ne réagissent pas toujours comme on l’attendrait.
      Je ne suis pas d’une nature très patiente Ceci explique sans doute cela
      Merci en tout cas

  2. Je ne savais pas que Jade voulait à nouveau partir. J’imagine que ce doit être dur pour vous, est-ce que tu trouves qu’elle a trop de responsabilité dans votre famille ?

    • Oui c’est dur mais on le sait depuis longtemps que ça nous pend au nez.
      Je pense surtout que son manque de contraintes chez son père et le fun autour d’elle lui rend Paris bien plus attractif que notre vie bien plus laborieuse.
      Et il est clair que je suis moins attentive à elle depuis quelques mois.
      On espère très fort dans cet éducateur dont l’une des missions est de nous aider aussi avec les autres enfants.
      Merci Bisous

  3. Je comprends, au combien, les difficultées que tu rencontres que ce soit avec tes petits ou ta grande. Sache que si veux que je parle avec Jade en tant que marraine je peux le faire mais je ne me permets pas d’intervenir plus dans sa vie sans ton accord. Je ne suis pas là pour la juger, ni la « gronder » mais peut être juste être plus là tout simplement. Il faut bien évidemment que tu sois ok et qu’elle le souhaite. Je ne m’impose pas. Je suis là c’est tout. Tiens moi au courant.
    Courage
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s