instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Témoignage et inquiétude

8 Commentaires

Pour pouvoir aider Gabriel, j’ai contacté via Facebook des associations ici et j’ai aussi été mises en contact avec une maman.

La partie médicale est sur les rails. Nous avons quitté le CMPP, une psychologue spécialisée vient demain à la maison nous rencontrer pour faire un petit bilan, nous aider, nous orienter. Le dossier « médical » de Gabriel est en cours de transfert chez la pédiatre et l’orthophoniste doit s’en rapprocher pour ensuite me fixer un rendez vous. Nous, parents, avons un rendez vous chez une psychologue pour que nous puissions vider notre sac d’inquiétude, d’angoisse, d’interrogations, de colères.

La partie émotionnelle, si elle va être prise en charge, n’en reste pas moins la partie la plus difficile.

Aujourd’hui, le papa de Gabriel avait prévu de manger au MacDo avec les 3 petits pendant que je passais du temps avec mon ado, qui en a bien besoin. Sauf que Gabriel a commencé une grosse crise avant de partir. Et que le MacDo était blindé. Donc demi tour. Et Gabriel n’a pas supporté. Du tout.

Depuis quelques jours  nous le sentons très angoissé. Pas bien dans ses baskets. Il crie énormément, il est très tyrannique (à la minute, il refuse mon menu du soir et me donne l’ordre de faire autre chose). Je ne sais pas ce qui le rend si mal. Il est dur, malheureux, triste.

Tous les témoignages que je recueille sont unanimes. Le combat promet d’être long, difficile. Les structures se tirent dans les pattes, sont hors de prix ou  non adaptées. Les parents sont seuls. Isolés socialement car on leur tourne le dos face à la différence de leur enfant. Isolés médicalement car il n’y a rien ou presque pour soutenir les familles. Dans notre malheur, face à une maman en particulier, je me rends compte à quel point nous avons de la « chance ». Oui, de la chance, c’est malheureux de dire des choses pareilles. Mais l’autisme non spécifique dont souffre son fils est très très lourd à gérer et elle est seule pour le faire.

Ma nature est de me révolter. Contre les injustices. Contre l’intolérance. Mais je suis très très inquiète pour l’avenir de mon fils, de mes autres enfants. Pour mon avenir même.

Comment réussir à tout concilier sans y laisser ma santé physique et mentale ?

Je ne sais pas. Mais je commence à douter de moi.

 

Publicités

8 réflexions sur “L’instant – Témoignage et inquiétude

  1. Ne doute pas, tu va te découvrir des forces inconnues, tu va petit à petit te faire un entourage qui va te soutenir. Fais confiance à la vie et fais toi confiance, surtout. Et si tu as juste besoin d’être écoutée, je suis là.

  2. Comment peux tu douter ! Tu es un exemple de courage, et tu nous montres tous les jours combien il est difficile d’être parent. ♥

  3. Si seulement nous n’etions pas seul, je me sent incompétent et totalement inutile face au malaise de mon fils, je tiens et fait tout pour lui venir en aide, il ai différent des autres enfants nous sommes la pour l’amener sur la bonne route, je t’aime mon fils.

  4. Ne doute pas, je sais c’est facile à dire mais tu fais tout ce que tu peux aussi bie pour Gabriel que pour tes autres petits ou grands. Tu avances et tu trouves des solutions, c’est long, fatiguant mais tu réussies.
    Tu vas te découvrir des forces que tu ne pensais pas.
    Garde courage, nous sommes avec toi par la pensée.
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s