instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Colère

15 Commentaires

Après avoir été quelques jours profondément abattue, je me lève ce matin en colère. Et ma colère est comme une vague. Lointaine, juste un écho ce matin, elle gonfle quand passent les heures. Elle gonfle de plus en plus. Il me semble qu’elle va tout emporter.

Je suis en colère contre mon ado et son père. Elle est déprimée depuis quelques temps. Isolée, elle ne trouve pas sa place dans cette 4ème. Du coup, elle nous sollicite. Nous l’emmenons tous les matins et allons la chercher tous les soirs au lieu qu’elle prenne  le bus. Quand c’est possible, elle ne mange pas à la cantine. En échange, j’ai quoi ? Juste son désir d’aller vivre chez son papa !!!!!!!!!!!!!!! Putain, mais je suis quoi moi ? Juste bonne à essuyer les plâtres, à accompagner, à soutenir, à encourager, à porter. OK OK elle n’a pas demandé à venir au monde, à ce que je fasse tout ça. OK OK elle vit des trucs compliqués. OK OK son père est loin, elle ne le voit pas comme elle le voudrait. Mais bordel, est ce que ça empêche de prendre conscience qu’en face, je suis là ? Que je souffre pour elle, qu’à un moment, je vais arrêter d’ouvrir mon coeur, mon porte monnaie, mon temps. Oui, je suis en colère qu’elle ne reconnaisse pas ce que je fais. Et si c’est injuste, et bien MERDE. Je m’en occupe depuis qu’elle est née. Son père n’a été là que lorsque ça l’arrangeait. Alors j’aimerais bien qu’elle se dise « Bon, j’adore mon père mais ma mère est là, elle s’occupe de moi au quotidien et elle ne mérite pas mon attitude ». OK OK je rêve et je la comprends. Mais, je souffre moi aussi !

Je suis en colère contre les institutions médicales. Contre les pédiatres, les généralistes, les psychologues, les spécialistes que nous avons vu, que nous avons alerté, qui ont toujours refusé de nous écouter. Qui ont toujours refusé de m’ECOUTER. D’ECOUTER MA SOUFFRANCE. Qui ont minimisé, qui m’ont accusé, qui n’ont pas cherché. A cause de qui nous avons perdu tellement de temps. Tellement d’énergie. A cause de qui nous avons perdu tellement d’amour.

Je suis en colère contre mon fils. Parce qu’il ne comprend pas. Parce qu’il n’est pas ce que nous attendions. Parce que sa vie ne sera jamais celle que nous aurions voulu pour lui. Parce que tout sera toujours plus compliqué pour lui. Parce qu’il va nous falloir tout l’amour, toute la patience, toute l’énergie possible pour l’accompagner, le soutenir, l’aimer, l’encourager, le porter pour qu’il suive son chemin.

ET JE SUIS EPUISEE

Je suis en colère contre moi. Parce que je n’ai pas su insister. Parce que je n’ai pas hurlé de colère contre tous ces médecins comme je hurle sur mes propres enfants. Parce que j’ai encaissé leurs accusations, leurs reproches, leurs sermons sans réagir. Parce que l’on me décrit comme une personne forte, avec une volonté de fer. ET QUE JE NE SUIS PAS CA.

Je suis comme mon fils. Perdue dans mes pensées, dans mes désirs, mes envies.

Mon fils est handicapé. Il n’aura jamais tout ce que vous vous pouvez espérer pour votre enfant. Chaque instant sera un combat.

ET JE SUIS EN COLERE. JE VOUS DETESTE. JE VOUS ENVIE.

JE VEUX QUE L’ON ME RENDE MON FILS. S’IL VOUS PLAIT.

 

EDIT : Si vous avez envie de m’aider, partagez ma colère, faites la connaitre. Commentez aussi, j’ai besoin de vous.

Publicités

15 réflexions sur “L’instant – Colère

  1. Ta fille est en pleine crise d’ado, elle ne voit rien en ce moment, elle ne voit pas les efforts que tu fais, un ado c’est égoïste avant tout il ne faut pas l’oublier.J’ai vécu une situation similaire et je voyais bien que ma mère le vivait mal, mal le faite qu’on allait passer du bon temps chez mon père pendant que elle, elle nous élevait seule toute l’année pour quoi au final ? Une ado mal lunée 90% du temps avec aucune gratitude. Avec le temps j’ai enfin compris, et me suis rendue compte de tous les sacrifices que ma mère a fait pour nous mais il m’a fallut du temps. C’est dur à dire et à entendre mais lâche prise. elle veut aller chez son père et bien qu’elle y aille quitte à revenir après comme la première fois. elle veut vivre sa vie « de grande » et c’est en la vivant q’elle verra les erreurs qu’elle a fait. Plus tu la contrediras sur son choix plus elle te tiendra tête. c’est con un ado mais c’est comme ça qu’on grandit. j’aimerai être avec toi à tes cotés pour te parler de choses et d’autres et te changer les idées. courage courage, cries fort si il le faut ❤

  2. Pfiou voilà un cri, des cris qui me déchirent le cœur.
    La vie est si injuste, ta vie est si injuste.
    Mais même si je ne connais pas, je pressens en toi une grande force.
    Alors oui il y a des moments ou trop c’est trop et il faut arriver à le dire, mais tu y arriveras parce que de toute façon tu n’as pas choix.
    Parles-en surtout, continues à crier ta fatigue, ta colère et ton désespoir, parce que sinon ça te rongeras.
    Et essaye de te faire aider un maximum.
    Je t’envoie tout mon courage et mon soutien.

  3. Ta colère me touche, tellement, mais je ne sais même pas quoi te dire, te suggérer.
    Parle à ta fille et à son père, et parle à ton fils.
    Dis leur ce que tu ressens, c’est important pour toi.
    Courage!

  4. Que peut on dire… Que peut on ecrire devant un tel billet… Moi je dirais que oui tu as le droit d’etre en colere. Oui tu as le droit de hurler, de pleurer, de t’ecrouler… C’est accepter que tu es un etre humain. La colere est une phase normale et obligatoire du deuil. Car oui c’est un deuil que tu vis, plusieurs memes.. La colere est assez saine. Alors crie, hurle, pleure, deverse ta colere. Ca te permettra d’avancer j’en suis sure !!!
    Je t’embrasse et te serre virtuellement dans mes bras. Tu as le droit de me bourrer le dos de coups de poingt pour te soulager. Je ne sentirais rien alors vas y !!
    Plein de pensees ma belle !

    • Merci beaucoup J’espère pouvoir hurler toute ma colère pour qu’elle s’en aille enfin
      Je vais attendre un peu quand même 🙂
      Merci Je t’embrasse aussi ❤

  5. Entièrement d’accord avec 1er commentaire (babymeetstheworld).
    Courage
    Biz

  6. Vas-y crie pleure hurle vide tout !!! La colère est un typhon, laisse-la passer et t’envahir un bon coup, exprime-la, ne la garde pas en toi. Ecris tout ce que tu as sur le coeur, mˆeme si tu ne le publies pas. Sur un papier que tu peux bruler déchirer mettre en boule et lancer très fort. Faut que ça sorte, après, ça ira mieux ❤

  7. Coucher sur le papier/l’écran ta colère t’a-t-il aidé ? Contrairement à ce que tu crois, tu es forte, d’une force peu commune et que j’envie. Mais ce que tu vis ferait craquer n’importe qui. Il y a des moments où c’est juste trop, et arriver à saturation ne fait pas une personne faible, loin de là.
    Toutes mes pensées pour toi ❤

    • Non je suis toujours profondément en colère Je fonctionne normalement, j’avance mais je sens que le volcan au fond de moi est toujours actif.
      Je dépense d’ailleurs beaucoup d’énergie à le contrôler ce qui explique ma fatigue actuelle d’ailleurs.
      Ne m’envie pas Tu ferais pareil je t’assure
      Merci ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s