instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Je hais le collège

7 Commentaires

J’ai un souvenir cuisant de mes années collège. La 5ème fut sans doute la pire mais la 4ème a eu son lot de harcèlement.

Quand ma fille est entrée au collège, loin de penser que c’était le pays des Bisounours, je pensais que malgré tout, les choses s’étaient calmées et que surtout l’administration surveillait les comportements limites.

La 6ème est passée avec son lot d’histoires de filles débiles. La 5ème fut plus tendue mais ce n’était pas particulièrement lié à elle. La 4ème, c’est l’enfer.

Depuis 2 mois, ma fille est écartée du groupe. On l’accuse de tous les maux. Dernièrement, un de ses charmants camarades l’a même insulté. Ma fille a donc décidé (et même si j’ai conscience que ce n’est sans doute pas la seule raison) de partir vivre chez son père. Je la cite « Quitte à être seule, que personne ne me parle, autant être dans un collège où je ne connais personne ».

Mon coeur de maman n’a fait qu’un tour. Celui de collégienne martyrisée en a fait deux. J’ai donc pris rendez vous avec son proviseur. Je l’ai vu hier soir. Il a promis de convoquer les jeunes filles et le garçon que Jade a nommé malgré sa peur des représailles. Il a beaucoup souri. Il a aussi tenté de minimiser le harcèlement. J’ai donc dû lui rappeler qu’être isolé, raillé, moqué, insulté dans un petit univers comme peut l’être le collège, c’était juste insupportable. Ca l’est en tant qu’adulte, je sais très bien ce que l’on ressent à 14 ans. Et c’est l’enfer. Il a donc modéré son propos.

Depuis près de 2 mois, parce que mon mari est à la maison, elle ne prend plus le bus pour aller en cours et en revenir. Dans la mesure du possible, et pour lui éviter les humiliations qui ont surtout lieu à ce moment, nous la retirons de la cantine. Cela nous demande du temps, de l’énergie (comme si nous en avions de trop). Jade a recommencé à se scarifier. Je vais donc en plus payer un psy pour l’accompagner dans cette période difficile.

Je suis allée chercher Jade ce soir au collège. Elle est sortie de la voiture ce matin, blanche comme un linge, la boule au ventre. Boule au ventre que j’ai partagé toute la journée.

Ce soir, pour changer, je suis en colère. Le principal n’a convoqué personne. En revanche, les tourmenteurs de ma fille sont au courant de ma visite. Elle a donc été harcelée de questions. Auxquelles elle a répondu. Elle a expliqué les raisons de ma présence. En substance, pour faire court devant tant de bêtise, si Jade reconnait que tout est de sa faute, que de toute façon elle a insulté tout le monde, ils arrêteront. La meneuse lui a dit « De toute façon, personne ne t’aime, on est pas forcé hein. Et le principal, il a eu pitié de toi ».

Je vais donc rappeler le principal. Taper plus haut s’il le faut. Je ne laisserai pas les choses en l’état. Ma fille est loin d’être une innocente. Dans les histoires de 6ème, elle était partie prenante comme les autres. Mais là, les choses vont trop loin.

Une seule des ces petites connes est un problème. Je pense même que c’est le fond du problème. Je la connais, vu que je l’ai accueilli chez moi. Je connais aussi sa mère. Et il est affligeant pour moi de dire que ça ne m’étonne pas.

A la rentrée, ça va saigner.

Publicités

7 réflexions sur “L’instant – Je hais le collège

  1. Le collège et son lot de connerie………notre fille est en détresse et malgrés tout elle supporte ce harcèlement permanent de « ses camarades » grâce a sa force intérieur, pour ca je lui tire mon chapeau, « collège boy » le titre d’indochine correspond exactement a ceux qui subisse quotidiennement la méchanceté gratuite et autres forme d’harcélement dont ils et elles sont très fiers puisque ils font parti « du » groupe a la « mode » dans leur collège et notre fille est exclu insulté bafoué etc………….son proviseur minimise cette « forme » d’harcèlement qui est selon lui ai « minime » le sort de nos enfants doit être moins important que leurs satanées « statistiques » de « l’éd…………estruction………éducation nationale » heureusement ont ne reste pas les bras croisés ont agis décortiquons le problème et ont ira jusqu’au bout pour qu’ils et elles arrêtes de la harceler et qu’elle puisse vivre sa vie en toute sérénité……….je tiens a remercier les parents et les professeurs de tous les colléges, lycée facs etc…….qui ne font rien et laisse s’enterrer ses enfants ados lycéens étudiants etc…….qui sont la mal dans leurs peau et subisse ce « quotidien » destructeur.

  2. Ton article me renvoie à mes propres années de collège et j’ai mal. Et je suis triste pour ta fille.
    Courage à vous tous. Et, oui, parfois changer de lieu peut aider, je le lui souhaite.

  3. Tu as archi raison de ne pas te laisser faire et de ne pas la laisser sombrer. Ils attendent quoi?? un suicide pour dire « ah oui mince on avait pas vu que ça allait aussi loin »? ils connaissent les ados ou pas?? tant mieux pour le directeur si son adolescence a été un rêve mais c’est pas le cas pour tous les enfants, et c’est son rôle et son devoir de protéger les élèves de son établissement… et oui tape plus haut direct qu’il se fasse ramasser!!!! ça lui fera les pieds!!!!!

  4. Bonjour, je me suis moi – même fait harcelée lorsque j’étais en sixième. Je sais que l’article date maintenant de plusieurs année mais si un autre harcèlement reprend, il faut appeler la police. Oui, on peut parfois penser que c’est exagéré, mais figurez – vous qu’il y a belle et bien des lois qui punissent tous harcèlements. Il ne faut jamais attendre lorsque des insultes quotidiennes commencent à se répéter de plus en plus: il faut agir directement et établir toutes les procédures nécessaires pour éviter la catastrophe. Il est également parfois nécessaire de changer d’espace de vie.
    Bonne chance, et surtout ne laissez pas des petites pestes encore immatures gâcher la vie d’une personne qui aurait pu devenir grande. Le harcèlement détruit énormément.

    • Bonjour,
      depuis les choses ont évolué. Si ma fille a effectivement changé de collège, et même de région l’année suivante, le harcèlement subit ainsi que d’autres soucis ont abouti à son hospitalisation actuellement.
      Et effectivement si malheureusement je devais être confrontée de nouveau à une telle situation je ne perdrai pas de temps à tenter de faire intervenir le collège.
      Le harcèlement a effectivement failli détruire ma fille.
      Merci pour vos mots

      • Je vous en pris. Gardez espoir à son rétablissement. Les personnes qui se sont fait harcelées sont en colère (inconsciemment ou non). Une fois rétablie, je pense qu’il serait judicieux qu’elle défoule sa rage dans un sport.
        Bonne chance et regardez vers le futur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s