instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Madame la Ministre

9 Commentaires

Depuis un petit moment, la politique familiale de notre gouvernement m’énerve. Jusqu’à présent, je m’énervais dans mon coin, pestant contre cette volonté de plus en plus nette de nous priver de choix.

Madame la Ministre, sous couvert d’égalité hommes/femmes, de relance de l’économie, vous avez réformé le congé parental et vous vous apprêtez à modifier les conditions de l’impôt.

Déjà, la réforme du congé parental, catastrophe annoncée pour beaucoup de femmes, m’avait fait sérieusement tiqué. Sous couvert d’égalité, vous avez décidé de rendre obligatoire le partage du congé parental entre les 2 parents. Je suis désolée de vous le dire Madame la Ministre, mais vous marchez à côté de vos pompes à 300 boules. Vous croyez vraiment que cela va changer grand chose pour un patron, une absence à gérer de 2 ans et demi ou 3 ans ? Vous croyez vraiment  que les hommes (puisque les congés parentaux sont pris en majorité par les femmes) parce que vous le voulez, vont s’arrêter de travailler 6 mois pour s’occuper de leur enfant ? Quid du choix, de l’envie, de la liberté ? Notions dont, nous avons bien compris, vous vous foutez royalement. En tout cas, vous faites bien passer le message.

Je vais vous dire ce que va entraîner votre réforme Madame la Ministre. Au bout de 2 ans et demi, le conjoint qui devra prendre le relais, en grande majorité (et si prétendez le contraire, c’est que vous mentez), ne le prendra pas. Parce qu’on peut aimer son job 1. Parce qu’on peut n’avoir pas envie de s’occuper à plein temps de ses enfants 2. Parce que s’il n’a pas pris de congé de 30 mois, c’est peut être que son salaire est vital. Ainsi que son emploi 3. Le résultat de votre réforme Madame la Ministre sera que plus de femmes seront sans emploi. Vous allez gonfler les stats du pôle emploi. Pôle emploi qui va voir une flopée de femmes (oui parce que ne rêvez pas vous n’allez certainement pas changer cette réalité) arriver mais qui ne chercheront pas d’emploi. Parce qu’elles n’auront pas de solution de garde. Vos promesses de construction de places de crèche sont comme les autres. Des promesses que vous ne tiendrez pas. Beaucoup, qui ont fait le choix de s’arrêter de travailler pour voir grandir leur enfant (bouh les vilaines !) seront précarisées 6 mois de plus. Des familles vont voir leurs revenus diminuer (oui 300€ Madame la Ministre, pour beaucoup, c’est énorme).

Et on en arrive à votre nouvelle lubie. Non seulement, nous n’avons plus le choix, la liberté de passer 3 ans avec notre enfant, mais désormais nous seront pénalisés. Tout ça pour remonter le PIB (ou tout autre acronyme dont vous vous gargarisez). Parce que les familles qui font le choix (une de leur dernière liberté, ça aurait été dommage de leur laisser) d’un seul salaire, seront désormais plus imposées. Parce que la vie c’est le travail. Non Madame la Ministre, Votre vie est peut être le travail (j’aurais dit le pouvoir mais on va pas ergoter). Mais ce n’est pas forcément celle de vos électeurs. Des familles choisissent de gagner souvent moins pour pouvoir être auprès de leurs enfants. Donc ils gagnent moins, vous avez décidé qu’ils en auront encore moins. Pour qu’ils retournent au travail. Parce que le travail est essentiel à l’épanouissement. Parce que l’on doit remonter notre économie.

Mais où va t on Madame la Ministre ??? Vous marchez sur la tête ? Vous vivez dans quel monde ? Il était déjà évident que ce n’était pas le même que celui des Français, mais alors là, vous décrochez le pompon !! Nos enfants sont sacrifiés sur l’autel de vos idées plus stupides les unes que les autres (dois je en rajouter une couche au sujet de votre réforme des rythmes scolaires ?). L’égalité hommes/femmes qui obnubilent votre esprit est complètement bafouée par vos lois. Vous voulez de l’égalité ? Pondez donc une loi liberticide pour les patrons qui mettrait en place une grille salariale commune et obligatoire pour les hommes et les femmes (on me glisse dans l’oreillette qu’il ne faut pas se mettre à dos le patronat).

Vous ne lirez pas ce billet Madame la Ministre. Parce que vous planez dans des sphères qui vous rendent inaccessibles. Alors j’invite tous ceux qui me lisent à signer cette pétition

Je vous invite, vous qui me lisez, à diffuser, à relayer. Parce qu’il ne faut pas 500 signatures. Il en faut des milliers, soyons fous, des millions. Nous avons, encore, la liberté de faire entendre notre voix. Alors bon sang, faites le. Parce que bientôt, cette liberté, nous ne l’aurons plus.

Je n’ai pas honte de mon pays Madame la Ministre. Je l’aime et le respecte. J’ai honte de mon gouvernement. J’ai honte de mes ministres. J’ai honte de vous.

Quand à moi, après m’être engagé auprès de la FCPE pour essayer de minimiser le mal que va faire la réforme des rythmes scolaires, après avoir signé cette pétition, j’envisage de m’engager en politique.

Pour tenter de faire changer les choses. Parce vous nous prenez pour des cons Madame la Ministre.

Publicités

9 réflexions sur “L’instant – Madame la Ministre

  1. Merci beaucoup pour ton billet !
    Super témoignage, merci beaucoup
    Je t’invite à me rejoindre avec tous les autres sur le groupe facebook ouvert !
    Je mets le lien de ton billet dans le mien si tu acceptes ?
    Merci

  2. Pingback: Moi maman je parle ouvertement à Mme la ministre des droits des femmes ♪♫♪♫ | Vivi MAM's31 Blogue

  3. Pingback: On continu de parler des MAF encore et encore ! | Vivi MAM's31 Blogue

  4. Pingback: D’autres initiatives | Parents au foyer

  5. Pingback: Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem | De petits maux en petits mots

  6. Pingback: J'étais maman au foyer... | Blog pro allaitement maternel et maternage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s