instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Des mots sur des maux

10 Commentaires

Autisme Autisme atypique Asperger Dysharmonie Dysharmonie cognitive Dépression TED TDAH et même Psychose (bon pour ce terme, on fera pas de commentaire) autant de termes utilisés à bon ou mauvais escient pour qualifier Gabriel. Autant de diagnostic posés récemment sur l’état de Gabriel.

Leur multiplicité, leurs points communs me font penser que nous nous rapprochons du bon. Des mots qui nous permettent de moins culpabiliser, d’avoir le sentiment d’avancer. En fait, juste le sentiment. Parce que chaque pas semble accompagner d’un rétro pédalage. Depuis le temps que nous attendons, nous voudrions que tout soit déjà en place.

Autant de mots que nous prenons de face. Souvent sans explications, sans accompagnement, parfois avec des jugements. J’ai reçu par mail, le dernier en date. Celui qui se base sur des tests. Celui qui  parle de dysharmonie. Celui du CMPP. Toute avertie que je sois concernant la psychiatrie, incompréhensible pour moi. Ne correspondant pas au discours tenu par le psychiatre de l’unité.

Heureusement, heureusement, une femme, une maman, une non professionnelle mais avec un bagage conséquent a accepté de le décrypter et nous le rendre compréhensible. Cette femme, c’est Mme Déjantée (un pseudo, je précise). Vous pouvez la retrouver chez les Vintellos ou sur son blog.

Elle a pris le temps de reprendre ligne par ligne ce compte rendu indigeste, inquiétant. Et au delà de faire ce que ce professionnel n’a pas fait, elle a su nous rassurer. Mettre des mots sur nos maux. Et surtout, surtout, elle a nous a dit que nous n’avions pas été accueilli, écouté, rassuré. Elle nous a dit que nous avions été jugé et pris pour une quantité négligeable.

Nous souffrons beaucoup du quotidien avec Gabriel. Je sais très bien que sa pathologie n’est ni grave, ni irréversible. Que notre quotidien sera jalonné d’épreuves et souffrances. D’efforts aussi. Mais que ces efforts seront payant et que mon fils, un jour, sera autonome, bien dans sa vie, dans sa peau.

Mais en attendant, pour pouvoir supporter ce quotidien si compliqué, pour que l’ensemble de ma famille ne souffre pas plus que nécessaire, j’aimerais que tous les professionnels bardés de diplômes, de certitudes prennent exemple sur cette femme qui a su faire ce qu’eux n’ont même pas pris le temps de faire.

Ecouter, ne pas juger, accompagner sont des matières qui ne sont pas enseignées en faculté. L’empathie, la douceur, l’écoute sont des qualités humaines. Mme Déjanté, ainsi que beaucoup d’autres dans mon entourage amicale en sont très largement pourvues. Messieurs Mesdames les professionnels, prenez en de la graine.

Désormais, je leur parlerai comme ils me considèrent.

Merci Mme Déjantée. Et merci à tous pour vos paroles, soutien (Je pense en particulier à Marie).

Publicités

10 réflexions sur “L’instant – Des mots sur des maux

  1. Mme Déjantée est un amour!
    Plus que jamais vous avez besoin ton fils et ta famille de bientraitance, et j’ai l’impression que les gens qui sont supposés vous aider ne connaissent même pas ce mot, trop peu le connaissent, c’est désolant et désarmant. Et pourtant pour ça aucun diplôme n’est nécessaire, juste de l’humanité et du coeur…
    Plein de bisous ♥

  2. Je le contente de t’envoyer des bisous, c’est peu mais tu sais que c’est sincère ❤

  3. Je vous souhaite de tomber sur un psychiatre comme le premier que j’ai vu, en fin de carrière « mais » d’une bienveillance rare. Autorise-toi à dire, à partir s’il le faut, à ne pas revenir, à changer de thérapeute/médecin. Autorise-toi à te respecter, à te faire respecter, à vous faire respecter.

  4. Il y a des professionnels qui mettent de côté toute humanité, toute règle élémentaire de compassion. Il faut avoir la chance de ne pas tomber sur eux…
    Lors du cancer de Môm, l’un d’entre eux lui a dit sèchement qu’ils allaient pratiquer une hystérectomie complète et a cru bon d’ajouter : « De toutes façons, à vôtre âge ce n’est pas comme si vous vous en resservirez !! »

  5. Les mots et leur pouvoir si fort et trop souvent négligé. Ces mots qui sonnent si différemment s’ils sont prononcés ou non avec humanité.
    C’est bon que tu, que vous soyez entourés réellement ou virtuellement de personnes bienveillantes, qui sachent se poser, écouter, rassurer.
    Cela aide grandement à garder le cap, à combattre les moments de doute et de découragement. La froideur du personnel médical est souvent déconcertante, déroutante, toujours douloureuse, presque comme une seconde « sentence ».
    Accroches toi à ces humains qui vous entourent et vous aiment. Réponds au marbre par le marbre. Garde confiance, en toi, en vous, en l’avenir, en ton bonhomme. Le chemin sera sûrement long, sinueux aussi… Mais vous en atteindrez le bout, j’en suis convaincue. Courage, des bisous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s