instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Le jour où j’ai dormi

13 Commentaires

Il y a 10 jours j’ai commencé un traitement anti dépresseur. A ma demande, le médecin m’a prescrit un médicament de type euphorisant. J’avais besoin, quitte à me devoir me soigner, de quelque chose qui me redonne la pêche, l’envie, l’énergie. Pour éviter une décompensation, j’ai eu aussi droit à un anxiolytique. Le Xanax.

Or, je suis hyper réactive à ce type de molécule. La médecin m’a prescrit 1/2 comprimé 3 fois par jour. Un dosage léger, bénin pour une majorité. Je l’ai adapté. 1/2 comprimé le soir. Dès les 1ères 24h, je suis assommée. Je dors 3h tous les après midi, je n’arrive pas à me lever le matin. Le soir, je dors dès 21h30. Je suis un zombie. Je me détache de tout. Je ne travaille plus. Je comate. Plus rien ne m’intéresse.

Et puis vendredi matin, je ne me lève pas. Je vais dormir toute la journée. Journée dont je ne me souviens pas. C’est mon mari qui gère tout. Je me lève juste le soir pour manger. Et je me recouche immédiatement.

Je ne me relèverai pas. Enfin, jusqu’à ce matin. Je dors en permanence. Je me sens vide, sans envie, déprimée. Un comble quand on sait que je prends des anti dépresseurs. Mais, je le sais, il s’agit de l’effet du Xanax.

Mon mari va tout gérer. Repas, sorties, douche, devoirs, ménage. Il va m’apporter mon repas au lit midi et soir (Chéri, merci mille fois d’avoir respecté ce moment si difficile et de m’avoir aidé à le traverser).

J’ai décidé dimanche matin d’arrêter le Xanax. Tant pis pour le risque de décompensation. Tant pis, je ne peux pas rester dans un état aussi pitoyable.

Je vais dormir et être incapable de me lever encore toute la journée. Et puis le Xanax va s’évacuer.

Je suis rentrée en phase maniaque vers 3h du matin. En lisant mon tweet, certaines ont pensé que je voulais faire le ménage. En fait, le pendant de la dépression, c’est le côté maniaque, euphorique. Je suis désormais hyperactive. Je déborde d’idées, de projets, d’envies.

Je sais que ça de durera qu’un temps. Alors j’en profite. Vous allez avoir plein de billets. Ici ou sur chiawaze. Je vais avancer mes commandes très vite. Bref, je vais utiliser cette énergie au mieux.

Car je sais que le médecin ne voudra pas que je reste comme ça. Et c’est bien dommage.

Publicités

13 réflexions sur “L’instant – Le jour où j’ai dormi

  1. J’espère que ce sommeil t’a quand même fait un peu de bien. Plein de bisous.

  2. Mon père a pris du Xanax un temps il était méconnaissable, tout le temps au lit, dépressif à défaut d’être angoissé, puisque c’était le souci. Un jour, nous revnions de vacances au ski quand nous avons été pris dans un embouteillage à proximité d’un tunnel. Ma mère étant claustrophobe nous lui avons donné 1/4 de pillule. Elle s’est endormie. Quelques kilomètres après elle est venue avec nous se restaurer sur une aire d’autoroute, elle a payé l’essence et s’est rendormie jusqu’à notre arrivée de nuit 6h après.
    Le lendemain à 11h ma mère émerge : elle ne se souvenait de rien du tout.

    Je déteste particulièrement les médicaments, je te conseille si tu as des angoisses de te faire prescrire de l’Atarax. C’est assez léger, même pour les gens très réactifs. C’est ce qu’on donne avant les interventions chirurgicales notamment.

    Bon courage en tout cas, je pense bien à toi.

    • Malheureusement ou heureusement d’ailleurs, j’ai déjà essayé l’atarax et je reste hyper sensible même si un peu moins Je me sens à peu près bien depuis 2 jours Je vais donc continuer comme ça tranquillement
      Merci Bisous

  3. Eh bien on peut dire que tu as été hypra réactive. Heureusement que ça ne t’a pas empoisonnée, comme moi (m’enfin c’était pas du Xanax moi)

  4. J’espère que tu as pu puiser dans ce sommeil quelque chose de réparateur. Et je te souhaite d’utiliser cette énergie positive « à souhait », comme le coeur t’en dit. Et surtout, beaucoup de courage pour maintenant et pour après aussi. Des bises !

  5. dans les environs du 14 eme jour d’antidépresseurs, on est au plus mal pour remonter et se stabiliser. Les 15 er jours sont généralement très fatiguant 😦
    courage ❤

  6. En espérant que tu arrives tout de même à prendre du repos… Des pensées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s