instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – En vrac

5 Commentaires

Des nouvelles de la famille parce qu’en ce moment les choses s’enchaînent un peu vite.

Je commence par Gabriel. Comme vous le savez déjà, nous avions rendez vous avec une spécialiste la semaine dernière. Nous en sommes ressortis rechargés à bloc. Du coup, j’ai pris mon téléphone et mon mal en patience pour contacter le CRA (Centre Ressource Autisme chargé de faire les diagnostics de Troubles à Spectre Autistique dont est suspecté Gabriel). Nous sommes en attente d’un rendez vous depuis le 28 novembre 2013. Quand j’ai enfin réussi à avoir la secrétaire, dans un premier temps, elle m’a confirmé que son dossier avançait sur la liste d’attente mais que ce n’était pas pour tout de suite. Loin de me démonter, je lui explique la situation et la présence du TDAH sur les bilans. Immédiatement, la secrétaire compétente et pleine d’initiatives décide d’en parler à l’infirmière référente du CCS (Centre de Consultation Spécialisée chargé entre autre de la prise en charge des TDAH). On promet de me rappeler. Je n’y crois qu’à moitié. Et 2 jour plus tard, bim cette infirmière me rappelle. Mon appel plus le compte rendu de la spécialiste ont accéléré les choses. Le médecin que l’on doit rencontrer a décidé du transfert de notre dossier au CCS (avec possibilité de retourner sur le CRA si besoin). J’ai un rendez vous téléphonique lundi à 11h avec l’infirmière référente pour raconter tout notre parcours. Je vais leur faire parvenir l’ensemble des comptes rendus que nous avons fait. Et enfin, nous allons avoir un rendez vous avec le pédopsychiatre recommandé en septembre au pire octobre.

Après 6 ans de combats, de doutes, de remises en question, d’horreurs entendues, nous voyons le bout. Nous voyons enfin la fin de notre cauchemar.

Et à part ça, depuis la fin de l’école, Gabriel va mieux. Il est plus détendu, semble plus serein. Il mange toujours aussi peu, maigrit même. Mais on peut peut être pas tout avoir. Et puis surtout, depuis quelques jours, il lit. Des choses simples, des mots qu’il voit en voiture. Mais on sent que c’est en train de venir. Aujourd’hui, il a même lu un petit ours brun. Il accroche aux mots compliqués et il n’arrive pas à lire le son « d ». Ce dernier point me fait penser que nous commençons à avoir un soucis avec l’orthophoniste. Je ne sais pas ce qu’elle lui fait travailler mais visiblement elle n’a pas remarqué qu’il avait beaucoup avancé. A voir en septembre. Je vais faire lire Gabriel tous les jours et bilan avec l’ortho fin août.

Aïnhoa. Ma princesse a un caractère de plus en plus affirmé. Elle crie beaucoup, râle. Elle est souvent triste. Nous savons que la vie n’est pas toujours très drôle avec Gabriel. Alors on ne laisse pas passer mais c’est difficile quand on voit son regard tout triste. Et puis on a un sérieux problème de tétine. Elle refuse de la lâcher. Et nous ne voulons pas que cette habitude perdure. Donc le mois d’août sera le mois du sevrage. Encore beaucoup de cris pour elle en perspective. Après, ma princesse est une beauté extraordinaire, avec des yeux si expressifs, des goûts surs pour s’habiller. Elle ne porte que des robes, se coiffe seule pour avoir de beaux cheveux. Une fille dans toute sa splendeur.

Sasha. Que dire de cet enfant ? Surprenant, charmeur, pile électrique, roi de la bêtise. Il semble que son sommeil commence à se régulariser (il suffit que j’en parle pour ça s’arrête mais bon je le dis quand même). Il a toujours besoin de moi pour s’endormir mais ça dure moins longtemps et surtout il s’endort beaucoup plus tôt. Et ce n’est pas du luxe. Et depuis aujourd’hui il n’a plus de couches du tout la journée. C’est pas encore ça, je pense que ce sera long avant de ranger la serpillère mais on tient le bon bout.

Jade. Mon autre princesse rentre dans 8 jours. Enfin. Je n’ai strictement aucune nouvelle depuis 10 jours et c’est long. Le manque de respect de son père me sidère toujours. Je sais que je devrais être habituée, ne pas croire que son père, tout comme moi, pense aux intérêts de sa fille avant ses animosités, mais j’ai intérêt à faire mon deuil.

Mon mari est en congé à partir de ce soir pour 3 semaines. Si cette période qui sera indemnisée par les assedics puisqu’il est en intérim ne nous arrange pas financièrement, va nous permettre de nous retrouver en famille. Nous allons pouvoir profiter d’être tous les 5 puis 6. Profiter de nous, se retrouver, surtout nous 2. Depuis quelques semaines, mon mari fait des efforts extraordinaires pour canaliser ce qui est une maladie dont il n’est pas responsable. C’est un peu comme de dire à un diabétique de manger 10 choux à la crème et de réussir à fabriquer de l’insuline derrière à la seule force de sa volonté. Et autant vous dire que je revis. Parce que de la douceur, de l’écoute, l’absence de colère et de mots irréfléchis fait un bien fou.

Pour finir moi. Toutes ces bonnes nouvelle font que je vais bien. Pour pouvoir profiter de ma famille pour les 3 prochaines semaines, avancer un maximum sur mon travail, j’ai décidé de fermer ce soir la boutique A little market.

Et puis je vais profiter, travailler, profiter, aimer, profiter, vivre, profiter, être heureuse. Et c’est bon.

Publicités

5 réflexions sur “L’instant – En vrac

  1. Un joli billet très positif qui fait du bien rien qu’à le lire 🙂
    Merci de le partager avec nous! Et surtout profites bien de ce qui vient 🙂

  2. Aimer, respirer, espérer…
    Bonne continuation, j’en suis sûre.

  3. Belle Vacances à Vous !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s