instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Tout sauf ça

13 Commentaires

Tu le sais (ou pas d’ailleurs) je suis une consommatrice effrénée des blogs. J’en lis plein tous les jours, tout le temps. Je ne commente jamais (c’est un autre sujet mais en fait si je devais déposer un com sur chaque billet que je lis, je passerai ma journée à ça, bref) mais je lis beaucoup d’entre vous si ce n’est tous.

Je consomme aussi beaucoup des réseaux, en particulier Instagram. Et de la même façon que je ne commente pas, je like rarement mon doigt faisant défiler les photos à toute vitesse.

Et je lis, je vois des mères qui se pomponnent (via les billets mamans mais pas que), qui font du sport (via l’hashtag Mumrun), qui font des travaux dantesques que même pas en rêve tu peux envisager (comme chez Marjoliemaman que je t’invite à découvrir sa merveilleuse maison en cours de finition), qui entament des régimes et que ça paye et que même ça paye super bien (comme chez mamourblogue qui en un an a fondu et qui est splendide tu peux d’ailleurs la féliciter).

Et en fait, globalement à part une pointe de jalousie vite réprimée par mon quotidien, je regarde tout ça avec beaucoup de joie pour les personnes qui mettent tout ça en oeuvre. Je suis fière par précaution moi tu vois. Ca me donne le sourire. Il y en a qui écrivent tous les jours sur leur blog, qui ont des enfants, parfois même plusieurs, un quotidien à gérer et une maison super léchée sur les photos (on sait bien que c’est juste l’instant), travaillent bien souvent à l’extérieur.

Le seul point qui me défrise, et tu te doutes qu’il y en a un, c’est l’absence du mot fatigue. Oh bien sur parfois, sur quelques photos on voit le mot cerne. Alors tu scrutes la photo, à la loupe, tu la grossis, tu te dis que vous n’avez pas la même notion du mot cerne.

Moi la question que je me pose, c’est mais Où trouvez vous la force, l’énergie pour faire tout ça ? Parce que moi je ne fais pas le tiers de la moitié et je suis épuisée. Je sais que j’ai un souci au niveau du fer. Mais comme je ne supporte pas les médicaments supplémentés en fer, je laisse tomber. Mais moi à 17h je suis une loque. Si je m’assieds sur le canapé, je vais avoir un mal de chien à me relever.

Alors je suis jalouse. Non pas de ce que tu fais, mais bien de l’énergie que tu y mets. Je fais tout comme toi. Sauf ça.

Je fais tout en étant épuisée. Et ça, ça me déprime.

Publicités

13 réflexions sur “L’instant – Tout sauf ça

  1. Alors là… si tu trouves la réponse, ça m’intéresse grandement.
    Parce que moi, la fatigue elle est omniprésente. Et je ne fais pas le tiers du quart de la moitié de ce que je devrais / voudrais. Et out ça me déprime aussi.

    Alors je ne sais pas comment elles font mais je peux te dire une chose : tu n’es pas seule. Vraiment pas.

    • Oui ça je me doutais 🙂 mais pour le coup une telle fatigue n’est pas normale Et nécessite consultation
      Donc hop hop chez le doc
      Bisous

      • Si je me couchais à des heures raisonnables je serais certainement bien moins fatiguée. Sauf que en ce moment je n’y arrive pas.

  2. Je ne suis pas sur qu’il y ait de quoi déprimer de cela. C’est sur que la fatigue ça pèse et ça compte mais bon…
    Et t’inquiète pas ya des gens qui commentent à ta place sur les réseaux ! (j’ai l’usage inverse d’instagram, j’aime que ce que j’aime réellement, mais je culpabilise ces temps ci de ne pas y aller souvent)

    • Etre fatiguée en se levant ne pas pouvoir faire ce que tu veux à cause de ça je t’assure que ça mine
      J’ai 0 culpabilité de ne pas commenter C’est comme ça Par contre quand je met j’aime quelque part c’est que j’aime vraiment Et les gens que je suis je les suis parce que je les apprécie (ou leurs photos) je n’ai pas, sur IG en tout cas de comptes suivis pour le retour Juste j’aime
      Merci de venir commenter si souvent chez moi Ca me fait très plaisir

      • Plaisir partagé
        😊

      • Sans vouloir parler médication j’ai découvert à force d’être fatiguée dès le réveil que je faisais de l’apnée du sommeil. La situation c’est nettement améliorée avec un appareil pour dormir. Peut-être une piste à explorer….

      • Merci pour la piste Mais je crois que ce sont surtout les soucis qui me fatiguent et m’empêchent de me reposer

  3. Ahahah, je vis avec un niveau de fatigue constant (que je rattraperai à la retraite je crois !) du coup c’est comme mon état normal, alors j’en parle pas 😉

  4. C’est veai ça, on ne parle pas de fatigue ! Moi j’ai une idée de billet sur le sujet, je te pokerai le jour où je l’écris (vu ma rapidité ça dera sûrement dans 6 mois). Sinon pour la fatigue, tu peux te référer à mon billet d’aujourd’hui et à l’expression « je suis fatiguée » : pour le coup, cette partie était directelebt inspirée de moi-même. 😉 je suis HS 😀 (<- faux sourire)

    • Faudra que tu me dises (bon tu fais partie des blogs que je lis en silence) Oui j’ai lu et c’est tellement ça !
      En vrai je suis HS aussi Et aujourd’hui j’ai un peu perdue mon sourire aussi
      Vivement un jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s