instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Boxer la vie

8 Commentaires

La vie m’a rarement fait de cadeaux. En particulier en ce qui concerne ma vie personnelle. J’ai vécu des choses difficiles et ce dès mon enfance.

Aujourd’hui, et comme beaucoup trop souvent ces derniers temps, la vie ne m’a offert que larmes, amertume, inquiétude. Je ne rentrerai pas dans les détails cette fois ci, sans doute un jour, quand ça ira mieux. Mon coeur de maman s’est brisé. Je ne sais pas si je pourrai en recoller les morceaux. Mon coeur d’épouse s’est serré devant tant de souffrances, devant tant d’efforts, de solitudes.

Et puis, il y a le membre de ta famille qui  rajoute de la souffrance à la souffrance. Qui rajoute du jugement aux jugements. Qui rajoute de la bêtise à la bêtise. Que les inconnus, ceux avec qui nous ne partageons rien nous jugent, ça ne me touche pas. Il s’agit juste d’une donnée qui permet de savoir que ces gens ne feront pas partie de notre vie.

En revanche, qu’une personne pour qui j’avais de l’amour, de l’affection, même du respect malgré le passé se permette de me juger, de nous juger me blesse au delà des mots. D’une façon méchante, gratuite, à un moment où ma souffrance ne connaît pas de limite, un membre de ma famille s’est autorisé à dire les mots de trop. Je dis stop.

Je ne me suis pas permise de juger l’absence, les mensonges, la tromperie. Je ne me suis pas permise de juger la veulerie, la lâcheté.

Aujourd’hui, je juge que la violence des mots prononcés, à ce moment de ma vie si douloureux, est inacceptable. Je juge que je ne peux continuer à ignorer la bêtise, la méchanceté gratuite, le manque d’empathie pour son propre enfant. Je ne peux ignorer que rajouter de la douleur à la douleur, ce n’est pas bien.

La vie ne m’a pas fait de cadeau. Elle m’a offert des enfants merveilleux, un mari aimant et courageux. Elle m’a offert une maman attentive, douce, adorable.

La vie me boxe. Malgré tout, j’ai relevé le défi plus souvent qu’à mon tour. Je boxe la vie, je rends coup pour coup. Je ne suis pas KO. Je pense que je ne le serai jamais. Parce que je suis comme ça. Une combattante.

En revanche, je n’ai absolument pas besoin que mon père rajoute ses coups aux coups de la vie. La vie m’a appris que pour bien boxer, il ne fallait pas garder de poids superflu.

Pour continuer à boxer la vie, j’ai décidé que je n’avais plus de père.

Publicités

8 réflexions sur “L’instant – Boxer la vie

  1. Lourde décision sûrement. Mais on a tellement besoin de s’alléger du superflu pour la vie, tu as raison.

  2. 😦 je suis sûre que cette décision est dure à prendre mais ta vie est si dure en ce moment, que je comprends que tu en arrives là. Préserves toi, c’est important ❤

  3. Bonjour, je te suis depuis quelques temps, (en pointillés parce peu de temps). Mais là je dois me dévoiler parce que tu touches une partie TRÈS sensible. JE ne peux pas raconter ma vie, mais moi aussi , j’avais deux pères, je n’en ai plus aucun. Et bien, c’est pas si mal ! Il y a des personnes toxiques dans la vie, on ne s’en rend compte que lorsqu’on s’en est éloigné. Bravo pour ta décision. Bon courage pour le reste, tout le reste, pour la deuxième partie de te vie !

    • J’ai mis beaucoup de temps avant de prendre cette décision Il m’a fallu encaisser bien des mauvaises choses Merci de te dévoiler un peu ❤
      Et merci pour tes mots

  4. C’est le genre de décision qu’on ne prend pas sans raison.. Surtout quand on est soi-même parent.. Bravo pour ton courage.. Je t’embrasse fort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s