instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – Le paper cutting en matériel

5 Commentaires

Il y a eu des questions au sujet de ma technique pour faire du kirigami ou papercuting. Je suis loin d’être une pro et d’autres sont bien meilleures que moi. Je me contente de tenter de couper mon papier avec le plus de précision possible. Et bien souvent, mes essais se finissent par une bonne crise de larmes, des cris et des tonnes de papier jetés. Malgré tout, voici quelques petits trucs, qui je l’espère, pourront vous aider.

Et mon premier « conseil » ce serait Patience patience patience. Et entêtement. Il faut souvent recommencer. Et c’est parfois frustrant de couper au mauvais endroit ou d’aller trop loin dans son geste alors que l’on a bientôt fini. Ce qui explique souvent mes cris de rage.

Mon deuxième « conseil » serait de bien choisir votre matériel. Celui avec lequel vous vous sentirez bien. Par exemple j’ai un tapis de découpe de chez Toga (Celui ci), hyper sympa. Sauf que mon papier a tendance à se friper avec. J’appuie trop. Alors j’utilise un bout de mon vieux tapis de découpe Fiskars cassé. Ca fait longtemps que je l’ai mais plus ferme, plus raide, je découpe mieux avec. On ne le trouve plus au catalogue mais vous en avez d’autres là.

Ensuite l’instrument pour couper. Je n’utilise pas de cutter de précision. J’utilise un bistouri médical. Il n’y a rien de plus fin. Et de plus coupant. Je me souviens de mon prof nous expliquant que l’on pouvait se couper jusqu’à l’os rien qu’en changeant la lame. Oui, parce qu’en plus il faut changer la lame qui perd très vite son tranchant sur le papier. Donc gare aux doigts. Je ne peux pas vous mettre de liens, j’achète mes lames dans une boutique de matériel médical près de chez moi. Mais vous trouvez ça sans problème sur le net.

Enfin le papier. Je suis sans doute un OVNI. Mais j’utilise un papier en 120 ou 160g. Très léger donc. Je sais que certains préconisent un grammage plus proche des 200g. Il faudrait que j’essaie. Mais je me suis habituée avec celui ci. Par contre, du coup, le papier peut se froisser plus vite.

Pour les modèles, vous pouvez soit dessiner vous mêmes vos motifs. Ca demande un peu d’entrainement mais ainsi votre création est telle que vous l’imaginiez. Si vous ne vous en sentez pas capable, il existe des patrons, gratuits ou payants. Je pense notamment à Kirigami.fr. Il y a même un kit à télécharger pour débuter et apprendre les bons gestes. Que je n’utilise pas. Je me suis formée toute seule du coup je n’ai peut être pas la bonne technique mais elle me convient bien.

Pour finir, un dernier conseil. Pour découper, je commence toujours par les plus petits morceaux. Ensuite les gros pour finir par le tour. Et je maintiens le papier autant que je peux.

Publicités

5 réflexions sur “L’instant – Le paper cutting en matériel

  1. Merci de partager avec nous ton savoir … perso, je sais déjà que je n’ai pas la patience de faire ca ! j’étais nulle en maquette à l’école, et pour cause 😉

    • Je ne pensais pas avoir de patience et puis…. Il suffit souvent de trouver l’activité qui va nous permettre de la trouver (J’ai loupé toutes mes maquettes aussi)

  2. Super merci pour ces infos. J’ai vraiment envie d’essayer. On s’est acheté un scalpel à lame tournante pour tester, le scalpel ordinaire est bien mais je peine franchement avec les arrondis. Ya plus qu’à !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s