instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant – La douleur

5 Commentaires

Je ne sais pas si vous connaissez l’album de Camille intitulé Le fil. Tout le long de cet album une note, un si, est jouée en continu. Dans cet album, il y a un titre qui s’intitule La douleur. C’est mon morceau préféré de tout cet album. Et on entend cette note sur laquelle Camille pose sa voix. Et comme il s’agit d’un morceau quasiment sans instruments, on l’entend bien.

Quand j’avais 16 ans, au lycée, j’avais 3h de sport par semaine. Matière obligatoire qui me purgeait bien. L’une des épreuves était de courir un 80m. Et comme je détestais cette matière, bien sûr, je ne m’échauffais pas. Et vous savez ce que fait courir un 80m sans échauffement ? Ca craque. Et comme vous lâchez rarement, vous continuez à courir. Vous fermez les yeux. Votre muscle se déchire tout le long. Vous pleurez de douleur sous les quolibets de votre enseignant pas très fin. Et comme vous êtes en internat, bah votre cuisse vous n’allez pas la soigner. Et la semaine suivante, vous recommencez à courir. Je vous fais un dessin ?

Ca fait maintenant 30 ans que mon quadriceps s’est déchiré. Depuis 30 ans, j’ai mal tous les jours. Plus ou moins en fonction des mouvements que j’ai pu faire dans la journée. Les seuls moments où j’ai été un peu soulagée sont mes grossesses. Le flot d’hormones qui aide l’utérus à rester décontracté permettait à mon muscle d’être plus lâche lui aussi. Seuls moments où j’ai pu me mettre en position accroupie. Si j’ai le malheur de plier trop ma jambe, je mettrai 15 jours à m’en remettre avec une douleur aigüe. Le reste du temps, un lancinement permanent flottera en permanence dans mon esprit.

Bien sûr, le fait de ne pas pouvoir se mouvoir normalement a des conséquences. Mon autre jambe a dû compenser. J’ai désormais extrêmement mal à la hanche et au genou. Je boite dès que je me relève d’un fauteuil. Quand je suis allée marcher dimanche dernier, je suis rentrée avec une douleur dans la cheville. Qui ne m’a pas quitté depuis.

Et puis ce matin, après une nuit encore très difficile, je me suis réveillée avec la jambe complétement bloquée. Je ne sais pas ce que j’ai bien pu faire avec ma jambe cette nuit mais j’ai mal à en pleurer. Sauf que je ne pleure pas. Je baigne dans la douleur physique depuis 30 ans. Alors je suis habituée. Sauf que je ne peux pas me lever. Enfin si je peux. Mais aujourd’hui, il est juste au dessus de mes forces de m’infliger une douleur supplémentaire.

Dans l’absolu, un passage chez le médecin, une prescription pour des séances de kiné, et peut être que je pourrais voir une amélioration. C’est à rajouter à la longue liste des examens, médecins, spécialistes que je dois voir. Et que je ne fais pas faute de temps, d’énergie.

Alors je reste avec ma douleur, linéaire ou presque, comme le si de Camille, un bourdon qui résonne. Et au final qui fait si bien écho à mon autre douleur.

Publicités

5 réflexions sur “L’instant – La douleur

  1. Quel calvaire 😦
    Tu n’as donc jamais de repos?
    C’est à devenir dingue. J’espère que tu trouveras le souffle nouveau pour te porter vers un bon spécialiste qui te soulagera.

    • Je crois très fortement à une sorte de karma Et que l’on t’envoie uniquement ce que tu peux porter Ma mère m’a dit un jour, très désespérée pour moi, « toi on peut dire que tu n’as jamais eu de chance dans ta vie » et c’est ça Mais un jour ça changera
      Merci ❤

  2. Oh c’est rude ca :(((
    Tu m’as quand même donné envie d’écouter son album 😉
    Courage et bon repos. Bisous.

  3. Beaucoup de courage ! Une pensée pour toi, pour vous 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s