instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant -Un colibri

Poster un commentaire

Depuis de nombreuses années, je m’intéresse à la politique. Je ne parle pas du cirque auquel  nous assistons tous les jours à 20h mais bien la politique au sens vie de la cité.

Et depuis de nombreuses années, je suis persuadée que l’on peut changer les choses en se retroussant les manches. Et pas uniquement en regardant le journal télévisé. Ainsi, vers 25 ans, je suis devenue volontaire chez Aides. Quand j’ai eu un enfant, en tant que mère célibataire, c’était un peu compliqué et j’ai arrêté. Mais j’ai toujours souhaité m’impliquer.

Il y a 4 ans, lorsque le « gouvernement » a décidé de s’en prendre à nos enfants avec sa réforme des rythmes scolaires, je me suis engagée auprès de la fédération des parents d’élèves en place. Et lors des élections municipales d’il y a 2 ans, le nouveau maire a mis en place des commissions de citoyens pour travailler autour de différents pôles. J’ai choisi de m’impliquer dans celui concernant la scolarité au sens large.

Dans mon idée, il s’agit de faire ma part. Je ne désire pas être président, ministre ou même député. Mais juste pouvoir agir à mon niveau. Vous savez l’histoire du colibri.

Depuis 18 mois, notre pays est agité de troubles, d’actions terroristes. Une crise économique depuis 4 ans, la précarité pour de plus en plus de monde. Des migrants tentent de rejoindre l’eldorado, ignorant qu’ils ne seront les bienvenus nulle part.

Et depuis 2 jours, cette photo de cet enfant sidéré à Alep. Cette photo insoutenable qui circule partout. Cette photo, je peux à peine la regarder. Mon dernier a son âge.

Et depuis 2 jours, ma colère monte. Qui n’a pas fait sa part ? Moi ? Vous ? Qu’aurions nous pu faire pour cela n’arrive pas ? En fait, pas énormément de choses. De petites choses mais qui ne pourraient pas stopper cette guerre.

En revanche, il y a des gens qui peuvent faire quelque chose. Vous les connaissez. Ce sont ceux que nous voyons tous les soirs, que nous entendons dans notre poste de radio. Ils s’agitent, se disputent, argumentent. Pour défendre Alep ? Pour protéger les migrants qui cherchent une terre d’asile ? Pour arrêter ces tueurs d’enfants, de familles ?

Non. Pour le pouvoir. Pour l’argent aussi un peu. Pour les banques. Pour les financiers. Mais surtout pour le pouvoir. Pour l’ego. Pour vous ? Pour moi ? Mais non !! Ils s’en foutent royalement. La seule chose qui les intéresse chez vous, c’est votre bulletin de vote. Ils ne veulent pas entendre votre voix, mais ils la veulent. Pour eux. Ils ne changeront pas les choses. Ils n’arrêteront pas les guerres. Ils n’arrêteront pas l’intolérance, les débats stériles. Ca les nourrit.

Est ce nous pouvons changer les choses ? Je fais partie de ceux qui pensent que oui. Mais seuls nous ne pourrons pas. C’est en nous unissant contre eux. C’est en faisant notre part. Même minuscule. Même si cela nous semble dérisoire. Ne les regardons plus nous prendre pour des imbéciles. Agissons. Bougeons.

A mon niveau, je vais continuer à m’engager dans ma cité. Je vais continuer à ne plus regarder ces pantins à la télévision. A ne plus les croire. Je vais continuer à croire dans les colibris. Et tenter de changer les choses. A mon niveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s