instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…

L’instant -La fin

12 Commentaires

Il y a environ 4 ans, j’allaitais mon tout petit devant mon bureau. Et comme il ne quittait pas mes bras, je pliais des origamis. Je partageais mes morceaux de papier sur Instagram. J’en faisais même beaucoup. A tel point, que Mère Geek m’avait même dit que j’en faisais beaucoup. Et c’est à ce moment que l’idée est venue. J’ai fait mes premiers mobiles grues à ce moment.

Aujourd’hui, j’arrête. Trop d’investissements, trop de fatigue accumulée. Trop de choses que j’ai voulu faire en même temps. Les enfants, la maison, le travail, les prises en charge de Gabriel, les émotions. J’ai voulu tout mener de front. J’ai voulu tout réussir. J’ai mis la barre haut. Sans doute trop haut. Dans les phrases toutes faites, on dit qu’il faut viser haut pour atteindre ses rêves. On oublie de préciser que la chute fait aussi partie du truc. Et elle peut faire mal.

J’aime ce que je fais. Je sais qu’une fois encore qu’il ne me manque pas grand chose. Sauf que 3 ans sans vacances, sans week end, ça use. Sauf que 3 enfants sont aussi dans l’histoire. Gabriel rentrera en 6è d’ici 18 mois. C’est à dire demain. Et il va falloir prendre des décisions pour lui.  Et puis Aïnhoa voudrait passer du temps avec sa maman. Et enfin bébé chou va avoir 5 ans. Seulement 5 ans. Il est mignon hein. Mais il est malin comme pas permis, fait marcher son monde à son allure. Et il a besoin que je sois présente. Et j’ai besoin de profiter de lui. D’eux.

Alors je dis stop. J’aurai pu lever le pied. Sauf que j’ai déjà essayé. Et que je sais pas faire. Je travaille mieux sous pression. J’aime ça. Et quand je réussis, quand on me dit que c’est beau, je suis contente et fière. Mais ça ne dure pas. Et pour revivre ces moments, je remets la barre encore plus haut.

Alors je dis stop. Je vais mettre en carton mon matériel. Je vais revendre ce que je ne veux pas garder. Je vais vider mon atelier. Cet espace va redevenir une chambre. Celle de ma fille aînée. Et puis un espace pour les 3 petits.

Et moi ? Je vais profiter de mon été. Je vais ranger ma maison. je vais travailler dans mon jardin. Je vais jouer avec mes enfants. Je vais lire. Je vais écrire aussi (ce qui m’a beaucoup manqué). Je vais pique niquer au bord du lac les mercredi midi. Je vais dormir. Je vais soigner ma tendinite (qui me tient depuis 6 mois tout le bras gauche de l’épaule au poignet). Je vais regarder des séries télés. En les regardant vraiment.

Je vais m’occuper de Gabriel. D’Aïnhoa. De Sasha. De Jade quand elle le voudra.

Chiawaze va prendre des vacances. Définitives. Non. Enfin. Je ne pense pas. Je vais créer. Pour le plaisir. Pour moi. Pour mes enfants. Et puis peut être qu’un jour, quand les enfants seront plus autonomes, auront moins besoin de moi, que je serai prête, je reviendrai. Ou pas.

Parce qu’avant tout, je suis fatiguée. Et j’ai besoin de repos.

Publicités

12 réflexions sur “L’instant -La fin

  1. On dit aussi « reculer pour mieux sauter », ou encore « chaque chose en son temps » 😉
    Profite de la vie, tout simplement, et quand tu pourras, tes mains retrouveront le papier et la passion de créer.
    En attendant, tes petites créations qui égaient notre quotidien n’en seront que plus précieuses 🙂

  2. Un ami à moi dit « une bonne décision est une décision que l’on rend bonne ». J’aime beaucoup. Tu as choisi, vas-y , fonce, la vie est là. Gros gros bisous !

  3. Je comprends tellement cette fatigue !!! J’ai beau me dire que je me choisis, que je m’adapte aux circonstances actuelles, je me dis encore que c’est pas simple comme choix.
    Mais je suis persuadée que tu as raison et j’espère que tu vas pouvoir savourer ce relâchement, la pression moindre et le plaisir d’avoir l’esprit plus libre pour faire les choses et profiter des autres en te sentant plus pleinement presente (moi c’est mon objectif le temps de ma pause !!).

    • Quand je te lis ces derniers temps, j’ai l’impression que je pourrai dire la même chose. J’ai eu souvent l’envie de te dire qu’il était temps de penser à toi. Je crois qu’indirectement tu as participé à ce recul que j’ai décidé de prendre.
      Je te souhaite du repos. Du plaisir. Je t’embrasse

  4. Bonsoir ma Chérie, quand on loupe la Lune il reste les Etoiles !!!!! et elles sont innombrables !!!!!! Bon courage et surtout prend bien soin de toi; ta santé et tes enfants, bravo pour ton chemin et il est encore long; très long.Je t’embrasse très très fort.

  5. j’espère que tu trouveras ton nouvel équilibre et pourra profiter à fond de tes enfants tout en prenant soin de toi. tu as de l’or dans les doigts, tu nous a fais voir des choses magnifiques et comme tu le dis, un jour quand ça sera plus propice tu pourras le refaire, ou pas. des gros bisous ❤

  6. j’aime beaucoup ce texte, je te souhaite surtout d’être HEUREUSE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s