instantdeparents

Parce qu'être parents n'est pas simple, une parenthèse un instant…


49 Commentaires

L’instant – Mon 1er concours

Je me lance. Pour la première fois, je vais vous faire gagner une de mes créations personnalisées. J’espère que l’idée va vous plaire et la création encore plus.

Je vous la présente. Il s’agit du cadre Monogramme modèle Niki. C’est une lettre découpée en kirigami. Il y a deux motifs de découpe : soit des papillons, soit des oiseaux. La lettre est posée sur un papier washi, papier traditionnel japonais. Il est disponible en deux versions : soit vert avec des étoiles dorées soit des vagues violettes. Le cadre est aussi au choix blanc ou noir. Il mesure 21cm par 30cm.

Photos ? Photos :

Voilà, vous allez pouvoir gagner la lettre de votre choix, avec la découpe de votre choix, avec le papier de fond de votre choix et enfin l’encadrement de votre choix. Tout au choix quoi ! Si ça c’est pas du choix. Bon je m’arrête.

Les conditions sont assez classiques. Vous me mettez un commentaire sous ce billet, ça vaut pour une chance. Si vous aimez déjà ma page Facebook Chiawaze pensez à me le préciser, ce sera une chance de plus. Sinon, aimez la et dites le moi. Vous pouvez partager le billet sur Facebook, ce sera encore une chance. Pensez juste à me le mettre en commentaire. Et si vous avez vraiment envie de me faire plaisir et de me faire connaître, vous pouvez inviter vos amis à jouer et à aimer la page. Vous aurez ma reconnaissance éternelle même si ça ne vous donnera pas une chance supplémentaire.

Le concours est ouvert jusqu’au 7 mars 20h. Je procéderai ensuite au tirage au sort grâce à une main innocente. Je préviendrai le ou la gagnante moi même et il sera rajouté en édit du billet.

C’est mon premier concours. J’espère que vous serez indulgent, que je n’ai rien oublié.

Et si vous désirez ne laisser aucune place au hasard, vous pouvez retrouver cette création en vente sur mon site ici.

Edit : Le tirage au sort a été fait hier grâce à la main innocente mais pleine de terre de bébé chou. Le résultat en vidéo sur la page Facebook. Et il s’agit de Marjolaine de Mamour blog qui a gagné. Bravo à elle et merci à toutes pour vos participations !

 

 


Poster un commentaire

L’instant – Le cadre Astrée

Je reprends les présentations de mes créations que j’ai enfin décidé de rentrer sur mes sites de vente. Et comme j’ai beaucoup de retard, il va y avoir beaucoup de présentations. J’espère ne pas vous lasser.

Et on commence ce soir avec ce cadre magnifique. Oui, oui j’ose le mot. Je l’aime énormément. Au départ de l’histoire, il y avait un mandala. Ce mandala, j’ai commencé à le découper dans un format plus petit. Et j’avais ce cadre qui attendait la création qui irait bien. Et tout en coupant, j’ai réalisé que ce mandala serait parfait en motif central. Et que je pouvais mélanger les techniques pour la première fois. Ni une ni deux, j’ai abandonné le premier papercut pour réaliser le mandala en plus grand.

Bien sûr, les papillons, très souvent présents dans mes créations, se sont imposés comme une évidence pour compléter le mandala. En origami, pour revenir à la 1ère de mes passions.

Le mandala demande beaucoup de temps, de patience, d’attention. En fait, les mandalas sont des sujets parfaits pour le kirigami. Ce sont 2 arts qui se complètent parfaitement. Et je pense que le temps passé, la concentration se ressent en regardant ce cadre.

Et pourquoi Astrée ? Parce que Gabrielle bien sûr !! Un prénom que j’aime autant au féminin qu’au masculin !

Vous pouvez le retrouver sur ma boutique www.chiawaze.com ici. Vous pourrez y choisir un coloris de fond différent que le violet. Il s’agit de ma couleur favorite mais pas nécessairement la votre. Et puis vous pourrez aussi choisir un encadrement blanc si vous préférez.

Une petite photo pour finir et pour vous donner envie

Astrée1.JPG


6 Commentaires

L’instant -Nouveau tuto

Je vous l’avais promis, voici une nouvelle création à faire avec le kit que m’a envoyé Creavea. Cette fois ci il s’agit d’une boîte à petits trésors.

Pour la réaliser, il vous faudra le kit à quilling accompagné d’une boîte en bois. J’ai choisi une forme ovale pour cette dernière.

20160114_104209

 

J’ai choisi de faire une fleur en motif central du couvercle.

 

Prenez une bande de papier rose coupée en deux. Enroulez la serrée, collez l’extrémité de la bande. Vous obtenez le centre de la fleur. Pour faire les pétales, utilisez des bandes violettes de 11cm de long. Enroulez sur l’outil et déposez sur le gabarit 10. Laissez le prendre sa taille, attrapez le délicatement et collez l’extrémité de la bande. Pincez.

Faites autant de pétales que nécessaire pour faire le tour du centre de la fleur. Avant de coller définitivement sur le couvercle, je vous conseille de faire un essai de mise en place.

Prenez une bande de papier vert foncé d’environ 4cm. Donnez lui une forme légèrement courbe en la faisant glisser entre 2 doigts, collez la. Pour faire les feuilles, utilisez des bandes de 6 et 4cm de long. Procédez comme pour les pétales mais sans le gabarit (la longueur est insuffisante). Collez les feuilles. Pour la suite, utilisez une bande de papier argenté. Placez votre outil à 1,5cm du début de la bande, roulez. Retirez très délicatement votre outil, repositionnez le à 1,5cm et roulez à nouveau dans le même sens. Et ainsi de suite tout le long de la bande.

Vous obtenez une arabesque comme sur la photo 1. Pour la coller sur le couvercle, il vaut mieux déposer la colle directement sur le couvercle et poser la bande. Faites autant d’arabesques que nécessaire. Prenez des bandes roses pour faire la base du couvercle à l’identique.

20160118_102806

Faites pareil pour la base de la boîte.

Et voilà le résultat !

IMG_20160118_181352

J’espère que ce nouveau tuto vous plaira. Vous pouvez trouver le kit de quilling ici. Pour la boîte, vous trouverez votre bonheur dans cette rubrique.

J’ai offert cette jolie boîte à ma fille pour qu’elle puisse y mettre ses bijoux.

Pour le mois de février, je vous prépare un tuto sur le thème de la Saint Valentin.

Kit quilling offert par Creavea.


6 Commentaires

L’instant -Un lieu à découvrir

Je vous l’ai annoncé sur différents réseaux sociaux. Désormais, mes créations ont trouvé un lieu pour se dévoiler. C’était un peu l’objectif de 2016. Trouver des endroits où mes créations seraient directement proposées à de potentiels acheteurs.

Et puis une opportunité fin décembre que j’ose saisir et l’aventure commence. Laissez moi vous présenter La pArt-âge. Il s’agit en premier lieu d’une association avec des valeurs que j’apprécie énormément. Du partage bien sûr, de la bienveillance, des échanges. Et puis une volonté de faire connaître l’artisanat local. Pour cela, a été crée La pArtagerie à Bordeaux.

Il s’agit d’un espace avec un salon de thé où vous pouvez déguster de petits gâteaux accompagnés d’une boisson. Un espace atelier avec des animations toutes les semaines. Il y a aussi un espace aménagé pour les enfants avec jeux, tapis… Et puis un showroom pour accueillir des créateurs comme moi. Ca vous rappelle quelque chose ? Oui ça ressemble énormément au salon de thé que je tenais il y a 5 ans ! Et c’est la raison pour laquelle j’ai commencé à suivre La pArtagerie sur Facebook au départ. En sous marin (oui je suis timide et ça s’arrange pas), j’ai suivi les aventures, les animations proposées. Je me suis souvent dit que si j’habitais à Bordeaux, je me serais souvent posée dans cet endroit chaleureux.

Je regardais aussi souvent l’espace créateurs. Je me demandais si j’oserais un jour. J’ai osé. Et voilà.

Vous allez pouvoir même me rencontrer pour les Bordelais(e)s. En effet, je serai présente sur place 2 jours par mois. Pour le mois de janvier ce sera le samedi 23 et le vendredi 29. Vous retrouverez mes créations mais aussi celles de 15 autres créatrices qui font toutes des merveilles. Vous pouvez retrouver leurs noms sur le dernier billet du blog de La pArtagerie ici. Et je vous en présenterai ici régulièrement.

Je vous invite à me rejoindre dans l’aventure en suivant La pArtagerie sur les différents réseaux sociaux :


9 Commentaires

L’instant – Tuto pour Noël

Lorsque Creavea m’a proposé de tester leur kit de quilling que vous trouverez ici, j’ai sauté sur l’occasion. En effet, lorsque j’ai débuté, il n’y avait pas ou presque pas d’endroits qui proposaient ce type de produits. Du coup, j’ai fait du bricolage pour fabriquer mes propres outils. Il n’y a que l’outil enrouleur qu’à l’époque j’avais acheté aux Etats Unis que je n’avais pas fabriqué. Pareil pour les bandes de papier. Que je découpe toujours moi même.

Voici le tuto que je vous propose de réaliser à l’aide de ce kit. Il s’agit d’une carte de voeux. Utilisez un papier blanc avec un fort grammage. Trop légère, votre carte de voeux risque de plier sous le poids des décors.

Tout d’abord, voici le kit :

Ultra complet, vous y trouverez des bandes de papier de différentes largeurs, l’outil enrouleur, un gabarit, un tapis de liège, des épingles. Vous aurez aussi un mode d’emploi et des propositions de réalisations.

Carte de voeux4

La 1ère étape c’est de faire une esquisse. Ici un sapin, une petite fleur qui viendront prendre place sur une feuille de papier blanc pliée en 2 pour former un rectangle de 21cm par 12.

On commence par le sapin. Prenez une bande de papier vert foncé en 3mm de large. Coupez la en 2. Enroulez la sur l’outil sur les 2/3, détachez délicatement en faisant glisser et enroulez le derniers tiers mais dans l’autre sens. Tirez un peu de part et d’autre pour obtenir la forme de la photo 3. Encollez la paperolle doucement dans de la colle pour papier liquide (oui je met la mienne dans une assiette).

Et collez sur votre feuille les 2 bandes comme sur la photo 1. J’ai aussi mis quelques bandes de papier vert clair pour égayer un peu. Utilisez 2 règles pour faire le gabarit du triangle. Coupez des morceaux de bande de plus en plus petits. Et vous obtenez ça :

Carte de voeux14

Faisons lui un pied.

Prenez une bande de papier marron. Enroulez la puis déposez délicatement votre rond sur le gabarit 20. Laissez le prendre sa taille. Attrapez le, déposez une pointe de colle sur le bout de la bande et collez. Pincez des pour former un rectangle. Encollez et posez le au pied du sapin. Que nous allons décorer.

Prenez une bande rouge et une turquoise que vous coupez en 4. Enroulez serré chaque bande. Ne laissez pas déroulez et encollez le bout de la bande encore sur l’outil. Vous obtenez des petits ronds. Et vous décorez le sapin avec. On passe à son étoile.

Prenez les bandes rouges, coupées en 2, enroulez et positionnez sur le gabarit 10. Une fois collé, pincez tout en repoussant le centre vers le bord. Courbez légèrement le bout pincé, encollez et mettez au bout de votre sapin 5 fois pour former une étoile. Vous obtenez ceci :

Carte de voeux32

On passe à la petite fleur en haut à gauche.

Découpez une bande de papier jaune. Il faut 3 morceaux de 8cm environ que vous enroulez serrés. Collez les sur votre feuille. Utilisez le gabarit 15 pour faire des ronds de bande de papier rouge et blanc. Vous les pincez en repoussant le centre. Positionnez autour des ronds jaunes, côté large vers l’extérieur. Votre fleur est faite. On lui fait un feuillage maintenant.

Utilisez des 1/2 bandes de papier vert foncé. Procédez comme pour l’étoile (gabarit 10). Mettez 3 feuilles comme sur la photo 4. Et faites de même de l’autre côté de la fleur. Vous obtenez ceci :

Carte de voeux41

Et c’est fini ! Si vous avez une jolie écriture ou envie de faire participer votre enfant, écrivez en dessous un petit Joyeux Noël !! Comme j’écris très très mal, j’ai utilisé 2 bandes dorées pour faire une volute :

Carte de voeux42

J’espère que ce tuto vous a plu. Qu’il n’était pas trop long. J’ai essayé d’être la plus détaillée possible. Si vous avez des questions, besoin d’éclaircissements, n’hésitez pas à me contacter.

Et rendez vous en janvier pour un tuto où nous réaliserons une jolie boîte !

Produit offert par la marque.

 


5 Commentaires

L’instant – Le paper cutting en matériel

Il y a eu des questions au sujet de ma technique pour faire du kirigami ou papercuting. Je suis loin d’être une pro et d’autres sont bien meilleures que moi. Je me contente de tenter de couper mon papier avec le plus de précision possible. Et bien souvent, mes essais se finissent par une bonne crise de larmes, des cris et des tonnes de papier jetés. Malgré tout, voici quelques petits trucs, qui je l’espère, pourront vous aider.

Et mon premier « conseil » ce serait Patience patience patience. Et entêtement. Il faut souvent recommencer. Et c’est parfois frustrant de couper au mauvais endroit ou d’aller trop loin dans son geste alors que l’on a bientôt fini. Ce qui explique souvent mes cris de rage.

Mon deuxième « conseil » serait de bien choisir votre matériel. Celui avec lequel vous vous sentirez bien. Par exemple j’ai un tapis de découpe de chez Toga (Celui ci), hyper sympa. Sauf que mon papier a tendance à se friper avec. J’appuie trop. Alors j’utilise un bout de mon vieux tapis de découpe Fiskars cassé. Ca fait longtemps que je l’ai mais plus ferme, plus raide, je découpe mieux avec. On ne le trouve plus au catalogue mais vous en avez d’autres là.

Ensuite l’instrument pour couper. Je n’utilise pas de cutter de précision. J’utilise un bistouri médical. Il n’y a rien de plus fin. Et de plus coupant. Je me souviens de mon prof nous expliquant que l’on pouvait se couper jusqu’à l’os rien qu’en changeant la lame. Oui, parce qu’en plus il faut changer la lame qui perd très vite son tranchant sur le papier. Donc gare aux doigts. Je ne peux pas vous mettre de liens, j’achète mes lames dans une boutique de matériel médical près de chez moi. Mais vous trouvez ça sans problème sur le net.

Enfin le papier. Je suis sans doute un OVNI. Mais j’utilise un papier en 120 ou 160g. Très léger donc. Je sais que certains préconisent un grammage plus proche des 200g. Il faudrait que j’essaie. Mais je me suis habituée avec celui ci. Par contre, du coup, le papier peut se froisser plus vite.

Pour les modèles, vous pouvez soit dessiner vous mêmes vos motifs. Ca demande un peu d’entrainement mais ainsi votre création est telle que vous l’imaginiez. Si vous ne vous en sentez pas capable, il existe des patrons, gratuits ou payants. Je pense notamment à Kirigami.fr. Il y a même un kit à télécharger pour débuter et apprendre les bons gestes. Que je n’utilise pas. Je me suis formée toute seule du coup je n’ai peut être pas la bonne technique mais elle me convient bien.

Pour finir, un dernier conseil. Pour découper, je commence toujours par les plus petits morceaux. Ensuite les gros pour finir par le tour. Et je maintiens le papier autant que je peux.


2 Commentaires

L’instant – La parure Laetitia

Ca faisait très longtemps (décidément j’écris trop souvent cette phrase en ce moment) que je n’avais pas présenté une de mes créations et encore plus longtemps de bijoux.

J’ai réalisé cette parure pour la porter lors du salon baby que j’ai fait au mois de mars.

J’aime le blanc et le noir. Et je voulais quelque chose d’asymétrique, de délicat et d’aérien. Alors j’ai choisi de réaliser une parure blanche, avec des ronds pleins ou vides assemblés de façon aléatoire.
Cette parure pourrait être portée pour un mariage, à condition de la réaliser en plus grand. Ce qui est tout à fait possible. L’attache du collier est faite de fil transparent pour la rendre encore plus aérienne. J’ai eu beaucoup de succès grâce à cette parure.

Photo ? Photo !!

Parure Laetitia quilling Parure Laetitia quilling 2

Parure Laetitia quilling 1
Si vous avez envie d’acheter cette parure ou les éléments séparés, vous pourrez les retrouver prochainement sur la boutique Chiawaze. Ou me contacter via le réseaux sociaux ou par mail christelle341@yahoo.fr

A très vite je l’espère pour la découverte de l’autre parure que j’avais réalisé pour ce salon.